Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Matériaux > Qu'est-ce que le béton désactivé ou lavé ?

Qu'est-ce que le béton désactivé ou lavé ?

béton désactivé ou béton lavé

Le béton désactivé ou béton lavé est une technique de coulage de béton réalisée dans le but d’obtenir un rendu esthétique particulier. Il est obtenu avec les mêmes matières qu’un béton classique à savoir, des granulats, de l’eau et du ciment. Au final, on obtient un béton à l’aspect gravillonné.

Les points positifs et négatifs

L’avantage principal du béton lavé est son effet esthétique. Pour ajouter une touche décorative à son extérieur, ce type de béton est une alternative très intéressante. Avec un large choix de pigments colorés disponibles, le résultat est encore plus exceptionnel. Par ailleurs, le béton lavé est résistant aux chocs thermiques et a donc une durée de vie plus longue. Il ne nécessite pas beaucoup d’entretien et il reste frais durant l’été. Enfin, le béton désactivé est robuste et antidérapant. Il se révèle d’ailleurs, pratique pour les personnes à mobilité réduite.

A côté de ces avantages, les inconvénients ne sont pas nombreux mais se révèlent tout de même de taille. En effet, l’aménagement du béton lavé n’est pas une simple affaire et s’avère assez onéreuse. Il faut notamment prévoir une évacuation des eaux de surface ainsi qu’un joint de retrait.

Où utiliser le béton désactivé

Le béton désactivé fait partie de la famille des bétons décoratifs. Ils sont particulièrement utilisés pour les revêtements en extérieur. Hormis le béton désactivé, on retrouve notamment le béton imprimé, matricé ou encore en trompe l’œil. Ils sont appréciés pour leur résistance.

Ils sont déclinés en diverses formes et couleurs et peuvent très bien imiter d’autres formes de revêtements tels que le bois, les carreaux ou les pavés. La pose du béton décoratif n’est pas toujours simple. Toutefois, ceux qui ont une certaine expérience dans l’aménagement de leur extérieur peuvent mettre la main à la pâte en suivant quelques indications.

Les étapes pour la pose du béton

pose du béton désactivé ou béton lavé La première étape consiste, bien entendu, à la préparation du chantier. Après avoir délimité la zone destinée à la pose du béton, on passe au terrassement. Généralement, 16 cm suffisent pour une allée carrossable destinée à une voiture légère. On passe ensuite au compactage. Au niveau de cette étape, il faut prendre soin de repérer les pentes et le sens d'écoulement de l'eau. On place ensuite les pavés qui vont servir de bordure à l’allée. Avant de couler le béton, prendre soin de protéger les pavés à l'aide d'un imperméabilisant ou de la colle à papier peint.

Une fois ces préalables effectués, on passe à l’étape du bétonnage. Généralement, on a recours aux services d’une toupie. Toutefois, il est possible de faire le béton soi-même à l'aide de quelques compagnons. Dans tous les cas, cette étape est assez laborieuse et il faut agir vite car le béton durcit rapidement.

Pour obtenir l’effet du béton lavé, il faut justement ralentir le durcissement du béton en surface. Pour cela, on recourt à un pulvérisateur spécial qu’on trouve auprès des fournisseurs en béton. Il faut ensuite patienter pendant 24 heures, effectuer un nettoyage à haute pression qui fera apparaître le granulat et obtenir ainsi un joli résultat.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

1 commentaire

Écrit par Martine le 20/02/2017 à 14h09

J'ai fait faire ma cour en béton désactivé il y a quelques années. Depuis l'année dernière, des taches noires - mousses et autres - sont apparues et je n'arrive pas à trouver une réponse fiable pour nettoyer cette cour.

La javel serait dangereuse, le kärcher aussi .... Qui peut m'aider à trouver une solution ?

Merci pour votre aide.

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 2xw7ci

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture