Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Matériaux > Qu'est-ce que le Fermacell ? Utilisation et installation

Qu'est-ce que le Fermacell ? Utilisation et installation

fermacell

On parle de "Fermacell" comme matériau de construction plein d'avenir, mais il s'agit avant tout du nom du fabricant vendant le produit (http://www.fermacell.fr/) : par défaut, on utilise la marque pour désigner le produit.

Avec l’émergence des maisons "écologiques", il est de plus en plus utilisé pour ses nombreux avantages. Ce produit, recyclable, bénéficie d’une plus grande solidité comparé à d’autres matériaux comme le placoplâtre. Il est plus lourd et donc plus stable.

Les foyers auront une préférence certaine pour sa composition à majorité naturelle de gypse-fibres de cellulose, mélangée à de l’eau. Outre ses propriétés naturelles qui permettront d'éviter les allergies dues aux produits chimiques, le Fermacell résiste aux fortes températures et à l'humidité. Le Fermacell a déjà ainsi investi les salles de bains, cuisines ou encore les toilettes.

On retrouve ce composant dans de nombreuses parties de la construction, dont les cloisons intérieures et les parois extérieures. Beaucoup l'utilisent également comme paroi, pour assurer une bonne isolation acoustique. Depuis un certain temps, la tendance est à l'utiliser au sol.

Installation du Fermacell

Ériger des murs en Fermacell reste une tâche assez simple si l’on s’équipe des bons outils. Son poids peut tout de même poser un petit problème si l’on ne dispose pas d’une équipe pour l'installer. Pour le couper, il est préférable de se munir d’une scie circulaire. Les cloisons en Fermacell sont trop épaisses pour pouvoir être coupées entièrement au cutter. De plus, avec une scie circulaire, la coupe sera plus précise et ce, sans avoir à fournir le moindre effort.

Pose de Fermacell

Les plaques de Fermacell sont alignées puis ajustées pour être ensuite collées à l’aide d’une colle spéciale dite "joint". De par son poids et sa rigidité, le Fermacell doit être ancré à une base solide. Beaucoup d'installateurs optent pour des ossatures en bois massif, voire métalliques, pour assurer la sécurité des résidents. Il suffit par la suite d’aligner les plaques sur les dispositions conçues à cet effet. Celles-ci seront fixées à l’aide de vis ou d’agrafes. On commence par le bord extérieur pour aller vers le milieu de la pièce.

Fixer les plaques de Fermacell

Pour fixer les plaques de Fermacell, il est tout aussi recommandé de se doter d’une visseuse électrique pour accélérer le travail de la pose. A défaut, une agrafeuse pneumatique, plus maniable, fera aussi bien l’affaire. La colle peut aussi servir de joint à la verticale comme à l’horizontale.

A noter enfin que le Fermacell peut aussi servir dans la formation d’un plafond suspendu. La technique de pose ne diffère pas beaucoup de celle de murs. En effet, pour accueillir les plaques de Fermacell, plusieurs couches, dont un lattage primaire et secondaire seront requises.

On doit s’assurer que les plaques sont bien nettoyées et sèches avant de procéder à la finition proprement dite. Elle consiste entre autres à appliquer de l’enduit de finition sur les plaques. C’est l’occasion de masquer les imperfections liées à la pose, et de reboucher les trous. Un cordon de mastic d’étanchéité viendra par la suite renforcer les joints pré-appliqués. Enfin, la pose d'une dernière couche de joints de dilatation terminera les travaux de finition. C’est valable aussi bien pour les cloisons que pour les plafonds suspendus.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : h5pTzu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture