Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Bric-à-brac > Comment nettoyer les joints de carrelage d'une salle de bain ?

Comment nettoyer les joints de carrelage d'une salle de bain ?

joints de carrelage d'une salle de bain

Avec le temps, les joints de carrelage noircissent et laissent apparaître des moisissures visuellement disgracieuses car offrant une apparence négligée à la salle de bain. Pour y remédier, il n’existe pas mille et une solution : il faut passer par la case "nettoyage".

Pourquoi et dans quelles conditions nettoyer les joints de carrelage ?

Dans le cadre de l’hygiène de la salle de bain, un nettoyage régulier des joints de carrelage est indispensable. Les produits ménagers, l’humidité ainsi que les salissures sont autant de facteurs contribuant à la dégradation de la jointure. Résultat : la pièce devient inesthétique et une mauvaise odeur peut même se dégager.

Il est également important de souligner qu’un mauvais état des joints fragilise l’étanchéité des murs ou des sols. Des risques d’infiltration se produisent conduisant au décollement du carrelage sur le long terme.

Grâce à un nettoyage adapté, il est possible d’éviter ces désagréments. De plus, cela contribue à la longévité des joints et évite de les changer régulièrement, ce qui peut causer une perte de temps et une perte d’argent.

Les différents produits et méthodes qui marchent : les plus et les moins

Dans la gamme des solutions de nettoyage naturelles, l’utilisation du vinaigre est l’une des techniques les plus courantes. Avant de commencer le nettoyage, il est très important de porter des gants de ménage et surtout d’aérer la pièce. Ensuite dans un bol, ajoutez deux tiers de vinaigre blanc mélangé à une cuillère à soupe de liquide vaisselle. Plongez une brosse à dent dans ce mélange et frottez les joints. Rincez après une heure. Cette méthode est certes écologique mais elle ne permet pas d’éliminer toutes les traces si les joints sont vraiment trop sales.

Idem pour le bicarbonate qui est une technique simple et naturelle mais peu efficace quand il s’agit de joints trop entartrés. Pour ce procédé, mélangez quatre cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec une dizaine de cuillerées de vinaigre blanc. Versez dans un vaporisateur puis aspergez toute la zone à nettoyer. Après 24 heures, vaporisez à nouveau pour humidifier, frottez et passez au rinçage.

Aux grands mots les grands remèdes : si le niveau de saleté est important, l’usage de l’eau de javel sera inévitable. Mélangez le produit avec de l’eau chaude et frottez tout le carrelage. Rincez ensuite à l’eau claire. Avec ce produit, toutes les traces s’éliminent facilement mais il a l’inconvénient d’être assez chimique. Donc, ne pas en abuser.

En dernier recours : refaire les joints de sa salle de bain étape par étape

Dans le cas de joints trop abîmés, une rénovation s’impose. Avec l’aide d’un grattoir à carrelage, ôtez l’ancien joint puis passez l’aspirateur pour retirer les résidus et finissez le nettoyage en passant un chiffon humide. Après acquisition de mortier à joint prêt à l’emploi dans un magasin de bricolage, mélangez la poudre avec de l’eau jusqu’à l’obtention d’une texture homogène et souple. Respectez bien les doses recommandées par le fabricant.

joints de carrelage d'une salle de bain

Comblez ensuite les espaces entre les carreaux avec le produit en utilisant une truelle. Utilisez une raclette à caoutchouc pour bien lisser les joints.

Après avoir laissé sécher un moment, prenez une éponge humide et nettoyez les carreaux en retirant l’excédent de produit. Passez un chiffon sec. Avant de pouvoir laver à grande eau votre carrelage, il faudra patienter entre 24 à 48 heures.

Quelques conseils pour protéger ses joints de carrelage sur le long terme

Vous avez maintenant un carrelage propre et lisse qui est joli. Pour protéger cette partie sur le long terme, l’usage de fixateur de joints est recommandé. Vous pouvez en trouver dans les magasins de bricolage. Il coûte aux environs de 15 € les 250 ml. Appliquez le produit sur tout le carrelage en utilisant un pinceau large. L’idéal est de réaliser jusqu’à 3 couches mais dans ce cas, il faut respecter un temps de séchage d’une trentaine de minutes entre chaque couche.

Assurer la propreté des joints de carrelage évite à la salle de bain un aspect peu soigné. Des solutions naturelles aux méthodes plus draconiennes, tout est bon pour préserver l’état de la jointure.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : XtAdRi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture