Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Outillage > Les différents types de marteaux

Les différents types de marteaux

marteau pour bricoler

Des marteaux, nous en avons tous deux ou trois qui trainent dans notre boîte à outils. Seulement, si vous observez bien cet outil, vous remarquez qu’il y a des différences flagrantes et évidentes entre chaque modèle. Avec cet article, cet accessoire de frappe n’aura dorénavant plus de secret pour vous.

Le marteau du menuisier

Artisan ou professionnel du bâtiment, vous trouverez chez Engelbert Strauss une grande variété de marteaux de qualité professionnelle. Mais peu importe le modèle que vous cherchez, vous pouvez tout aussi bien utiliser les outils achetés auprès de cette enseigne pour vos petits travaux de bricolage à votre domicile. Et c’est le marteau du menuisier qui est le plus communément rencontré chez les particuliers et chez les bricoleurs amateurs.

Destiné essentiellement à enfoncer les clous, ce modèle se reconnaît très facilement grâce à sa tête en acier plate et massive, ainsi qu’à sa table en forme de rectangle. Son manche quant à lui est généralement fabriqué dans du bois dur, dont notamment le frêne. Ces essences sont surtout choisies pour leur robustesse et leur capacité à absorber les chocs. Cet outil de percussion est aussi très utilisé par les ébénistes et les tapissiers.

Le marteau de charpentier

Combien de fois avez-vous essayé d’arracher un clou à l’aide de votre marteau ? Cet outil que vous avez tenu à maintes reprises dans votre main et que vous maniez sans doute avec beaucoup d’adresse n’est autre que le modèle de charpentier. Communément appelé marteau américain, cet instrument se distingue de par sa panne fendue. Sinon, cylindrique, sa table est tantôt plate ou courbée.

Le modèle courbé convient le plus pour les clous solidement et profondément enfoncés, alors que la plate sert à la fois pour retirer et pour replanter les pointes. C’est pourquoi ce marteau est l’un des outils préférés des cavistes, car permettent l’ouverture et la fermeture expéditive des caisses de vin. Leur grande particularité est leur manche légèrement dégagé pour permettre un effet de levier maximal.

Les marteaux de maçon et de carreleur

Si pour vous les outils d’un maçon se résument seulement aux truelles, au platoir et au burin, détrompez-vous, cet artisan dispose aussi de son propre marteau. Sinon, avec quoi ce professionnel démolirait les dallages ou les façades à refaire ? Également doté d’un manche en bois, la particularité de la boucharde est qu’il est possible d’interchanger ses têtes.

Toutefois, ce n’est pas le seul outil de frappe utilisé par les maçons. En effet, lorsqu’ils bâtissent ou rénovent des murs en brique, ces professionnels ont aussi besoin d’un petit marteau avec une table carrée, pour positionner avec précision les briques. Et le carreleur se sert également de ce type d’outil pour bien mettre en place les carreaux. Identique à un tonneau, la tête de cet instrument est par contre en caoutchouc.

Le marteau du mécanicien et de l’électricien

marteau

Mais le marteau est aussi un incontournable tant pour les mécaniciens professionnels qu’amateurs. Tout comme les pinces et les clés, ils ne peuvent tout simplement pas faire l'impasse dessus. Avec une table en acier d’une dimension minimale de 30 à 35 millimètres, ce marteau est également lourd à l’instar de celui du menuisier.

Ce qui n’est pas du tout le cas du modèle rencontré chez les électriciens. En effet, ne pesant que quelques centaines de grammes, ce marteau ne convient qu’aux frappes et aux percussions légères comme la fixation des attaches et des conduits électriques par exemple. Sa forme fine facilite cependant l’accès aux zones étroites et exiguës.

Le marteau du vitrier et du couvreur

Enfin, saviez-vous que le vitrier use beaucoup aussi de cet accessoire de percussion ? Cet outil intervient essentiellement lorsque ce professionnel doit enlever les vieux mastics, quand un remplacement de vitre est nécessaire. Et une fois n’est pas coutume, c’est le manche en biseau qui est sollicité pour le démastiquage. Sa frappe arrondie sert quant à elle à poser les pointes qui maintiennent les nouveaux carreaux en place.

Autrement, le couvreur et l’ardoisier ne peuvent pas non plus se passer de cet outil. D’ailleurs, ce marteau est ici essentiellement destiné à fixer, ou encore à couper nettement les bardeaux des toitures. D’où sa panne ressemblant à une hachette. Voici un instrument qui n’est pas polyvalent du tout, puisque ce dernier n’est utile qu’à ses artisans.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 44NbnT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture