Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Matériaux > Terrasse en bois ou terrasse en composite ?

Terrasse en bois ou terrasse en composite ?

Depuis quelques années maintenant, les terrasses en bois ont un fort succès : de ce fait, au fil du temps, les matériaux et les techniques se sont améliorés et perfectionnés. Plus de maison qui n’a pas sa terrasse en bois et aucun magasin de bricolage qui ne propose pas toute une gamme de lames vous permettant de réaliser vous-même votre terrasse. En parcourant leurs rayons, vous verrez rapidement qu’il vous faudra choisir entre du vrai bois ou du bois composite...

Comment choisir ? Il y a les aficionados des uns et les détracteurs des autres, comme toujours dès qu’une alternative se pose. Sachez déjà que si votre maison est située dans une zone sujette aux termites, optez immédiatement pour le bois composite, sinon vous créerez avec votre terrasse en bois, un immense abri et garde-manger pour ces parasites, malgré le fait que ces bois soient traités.

Terrasse autour d’une piscine

Les différents types de bois pour terrasses

Les bois proposés sont toujours traités en autoclave, de façon plus ou moins forte, contre les insectes et moisissures, selon un classement allant de 1 à 5 : un bois de classe 2 doit rester à l’abri des intempéries, un bois de classe 3 convient pour une terrasse sur lambourdes en région tempérée, un bois de classe 4 est lui imputrescible et peut être en contact avec le sol, voire immergé. Il convient donc de choisir au minimum un bois de classe 3.

Qu’avez-vous envisagé au niveau de la forme ? Quelle que soit la matière, vous pouvez acheter soit des lames, lisses ou rainurées) dont la longueur et la largeur varient et qui se posent sur des lambourdes, soit des dalles, à monter également sur des lambourdes, et qui ont l’avantage d’être très faciles à poser si elles sont clipsables. Mais l’effet n’est pas le même…

Terrasse en bois

Vous aurez enfin à choisir entre différentes essences de bois allant du résineux au composite en passant par le bois exotique :

  • les résineux (pin douglas ou épicéa) : ce sont les moins chers, les moins durs à percer, mais aussi ceux qui vieillissent le plus vite,
  • les bois exotiques (bankiraï, almendrillo, tali, ipé) et le bambou : naturellement imputrescibles, ils résistent très bien aux intempéries et vieillissent assez bien, mais attention, ils sont difficiles à percer car très denses. Veillez à choisir des bois issus de forêts dont l’exploitation répond à une gestion durable et raisonnée : ils se reconnaissent grâce au label FSC (Forest Stewardship Council),
  • le bois composite (mélange de fibres naturelles et de polyéthylène) : il est bien sûr imputrescible, facile à poser grâce à un système de clips, et très résistant dans le temps.

Au niveau du budget à prévoir, il est courant de dire que la liste ci-dessus va du meilleur marché au plus onéreux : ce n’est pas forcément vrai car il existe, dans chaque matière, de nombreuses qualités différentes, ce qui met à mal cette idée reçue. D’autant qu’avec les promos que font les grandes enseignes de bricolage, il est possible de trouver de très belles choses résistantes, à des prix très raisonnables !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : t9vMvp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • Le ciment Le ciment Le ciment est un élément essentiel dans la construction qui intervient dans la...
  • Le contreplaqué Le contreplaqué Depuis toujours, le bois reste un matériau de construction très utilisé. Mais l’un...