Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Gros travaux > Comment vitrifier un parquet ?

Comment vitrifier un parquet ?

Applicable autant sur un parquet neuf qu’un parquet ancien, le vitrificateur est un film fin qui imperméabilise et protège le revêtement tout en le rendant plus résistant aux taches et à l’usure. Son application demande une importante préparation en amont, gage de la qualité du rendu et de la durabilité de l’ouvrage.

Travaux préparatoires

Après vous être équipé de gants et de masques de protection, débutez l’opération par un dépoussiérage. Si vous travaillez un parquet ancien, retirez l’ancienne cire afin de mieux faire adhérer le vitrificateur. Dans le cas d’un parquet en bois exotique comme le jatoba, l’ipé ou le teck, utilisez de l’acétone afin de dégraisser le revêtement. Les éventuels clous devront être replacés ou ôtés à l’aide d’un chasse-clou. Les fentes et fissures quant à elles sont à colmater avec de la pâte à bois. Autre chose : ne travaillez jamais un parquet abîmé. Dans l’idéal, les lames trop endommagées sont à remplacer.

parquet vitrifié

Par ailleurs, si vous remarquez des galeries dans le bois, cela signifie que des insectes ou champignons se sont incrustés dans la matière. Traitez-les avec un fongicide ou de l’insecticide.

Attention, il est déconseillé de vitrifier un parquet traité auparavant avec de l’huile de lin. Le vitrificateur risque de se décoller rapidement. L’usage de cire ou d’huile sera davantage adapté dans ce genre de cas.

Des précautions à prendre avant la vitrification

La vitrification exige des conditions optimales pour un rendu durable et efficace. L’humidité du bois par exemple ne doit pas être au-delà de 15% au moment de l’application. Les planchers chauffants et autres modes de chauffage sont à désactiver plusieurs jours avant l’opération. L’augmentation de la température dans un endroit frais entraîne en effet une condensation de l’humidité qui provoque à son tour l’apparition de blanchiment sur le revêtement vitrifié. De même, le vitrificateur a du mal à durcir et sèche très lentement sans parler de sa faible résistance à l’usure. Il est préférable que la pièce affiche une température comprise entre 12 et 25°C.

Mode de vitrification

produit vitrificateur

Une fois toutes ces précautions prises, il est temps de passer à une autre étape cruciale qui est celle du ponçage. Ce travail s’effectue en suivant les fibres du bois. Passez ensuite l’aspirateur pour éliminer la poussière et nettoyez avec un chiffon humide.

Le moment est maintenant venu de passer à la vitrification. Vous pourrez choisir un vitrificateur phase aqueuse qui est le plus courant et le plus écologique car il n’émet pas d’odeur et contient très peu de solvant. Si vous cherchez une finition à l’ancienne et que vous travaillez un parquet traditionnel ou ancien, un vitrificateur en résine polyuréthane sera davantage adapté.

Appliquez le produit de façon uniforme et toujours en respectant le sens des fibres du bois. Vous pouvez utiliser un rouleau pour vous faciliter la tâche mais l’application se fera avec un spalter. Après un temps de séchage d’une journée, poncez doucement et légèrement votre revêtement puis dépoussiérez avant d’appliquer la deuxième couche. Si besoin, vous pouvez appliquer une troisième couche mais en veillant à respecter le temps de séchage et à faire l’égrenage et le dépoussiérage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : cHPL9K

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture