Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Gros travaux > Projet de construction d'une véranda : les bonnes questions à se poser

Projet de construction d'une véranda : les bonnes questions à se poser

Originalité, espace, lumière, autant d’avantages apportés par la création d’une véranda. Vous vous voyez déjà en train de profiter de cet espace de vie ouvert faisant la transition entre votre intérieur et votre jardin ? Mais pour bien profiter de ces atouts, posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer dans sa construction.

choisir une veranda

Une véranda pour quel usage ?

En amont du projet de construction, faites le point sur vos besoins. Votre véranda servira-t-elle à agrandir une pièce déjà existante ou sera-t-elle une véritable extension ? Allez-vous l’utiliser uniquement durant l’été ou tout au long de l’année ? Les matériaux, l’isolation, la ventilation, le chauffage et le style à adopter seront différents en fonction du premier ou du second choix. De même, réfléchissez bien à son usage, car la véranda peut servir de cuisine dans certains cas. Bien évidemment, il va falloir qu’elle soit protégée des regards indiscrets.

Quelles règlementations ?

Il existe des communes dans lesquelles de nombreuses règles régissent les projets d’extension. Il convient ainsi de prendre connaissance du Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour connaître les éventuelles contraintes techniques et architecturales. Autre chose : si votre habitation se situe dans le périmètre d’un monument historique, une autorisation de l’Architecte des Bâtiments de France sera nécessaire avant que vous ne puissiez entamer les travaux. Au niveau du permis de construire, il n’est pas obligatoire tant que la superficie créée de votre véranda n’excède pas 40m². Seule une déclaration de travaux suffira. Le permis de construire sera exigé si la surface habitable totale va au-delà de 150 m² après les travaux.

Quel matériau choisir ?

Le choix des matériaux est une autre question cruciale d'autant plus que l'offre ne manque pas et peut rapidement dérouter. La sélection du bon matériau s’effectue en fonction de critères énergétiques, règlementaires, budgétaires ou encore esthétiques. Pour un rendu chaleureux et traditionnel, rien de tel que le bois. Il s’intègre au décor naturel du jardin et donne un air authentique à votre demeure. En revanche, si vous cherchez un style plus contemporain, l’aluminium sera votre allié. En plus d’être disponible en plusieurs couleurs et formes, ce matériau permet aujourd’hui d’éviter les ponts thermiques si auparavant il avait pour défaut d’être un mauvais isolant. Et si vous avez un budget réduit, vous pouvez toujours opter pour le PVC.

choisir l'orientation de sa véranda

Comment choisir le bon vitrage ?

Vous envisagez d’utiliser votre véranda tout au long de l’année ? Il va falloir choisir le bon vitrage, surtout pour vous isoler du froid dès les premiers frimas sinon votre facture de chauffage s'envolera. Opter pour un vitrage à isolation phonique est aussi vivement recommandé, notamment si vous vivez à côté d’un lieu fréquenté, d’un aéroport ou d’une voie ferrée : il vous protègera des bruits. Votre maison est située en zone urbaine ? Le vitrage feuilleté de sécurité est une bonne alternative. Comme il est constitué de plusieurs feuilles de verre collées très résistantes, il évite les tentatives de vol et limite les casses ou les blessures.

Quelle orientation ?

Enfin, réfléchissez à la bonne orientation de votre véranda. Pour une maison installée dans le sud, une orientation à l’Est est recommandée pour se prémunir de la surchauffe et du fort ensoleillement. Au nord, il vaut mieux une orientation sud pour jouir de la lumière et de plus de chaleur en période hivernale.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : Qg9HS9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture