Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Chauffage et isolation > Cave humide : causes, solutions, traitements et coût

Cave humide : causes, solutions, traitements et coût

Cave humide : causes, solutions, traitement et coût

Une cave humide est très désagréable. La pièce a une odeur de renfermé, elle peut se couvrir de moisissures et les affaires qui y sont stockées se détériorent peu à peu.

Mais le problème ne s’arrête pas là ! Si vous n’agissez pas rapidement, l’humidité de votre cave peut s’infiltrer dans toute votre maison et en fragiliser les fondations. Toutefois, il est impératif de ne pas entreprendre n’importe quoi ; il faut agir vite, mais bien ! Voici les conseils de nos experts pour vous aider à résoudre votre problème de cave humide et retrouver une pièce saine.

Quelles sont les causes possibles d’une cave humide ?

Une cave humide témoigne bien évidemment d’un problème d’humidité. Plusieurs causes sont possibles pour expliquer ce fait :

  • Un dégât des eaux exceptionnel (inondations, rupture d’une canalisation, etc.) ;
  • Des remontées capillaires qui s’imprègnent et humidifent les fondations de votre habitation et s’infiltrent dans les sols et les murs ;
  • La présence d’une nappe phréatique haute et proche qui a tendance à faire pression sur les murs de fondation jusqu’à s’infiltrer dans la cave ;
  • Des infiltrations d’eau en raison d’une mauvaise évacuation et d’un mauvais drainage de l’eau contenue dans le sol de votre terrain et qui a tendance à imprégner les fondations et les murs enterrés.

Avoir une cave humide peut entrainer des conséquences plus ou moins graves au sein de cette pièce, mais également dans l’ensemble de votre habitation. En effet, de l’eau ou de la boue peut se former au sol et imprégner l’ensemble de vos surfaces. Les différents matériaux de finitions tels que les enduits, la peinture, les revêtements de sol ou encore les lambris sont détériorés. Les matériaux et les objets entreposés dans votre cave s’imprègnent d’humidité et sont attaqués par les moisissures et champignons, ce qui contribue à les détériorer peu à peu. Vos sols, vos murs et vos plafonds peuvent également se couvrir de moisissures et de champignons, visibles en surface ou par les taches brunâtres qu’ils forment en profondeur. Les remontées humides peuvent avec le temps s’infiltrer le long des murs et envahir la totalité de votre maison, ce qui la fragilise grandement ; en outre, en cas de mitoyenneté, elle peut se propager à votre voisinage direct.

Sachez que l’humidité a également des conséquences graves sur votre santé. Si la cave est généralement une pièce non habitée, elle constitue néanmoins un lieu de stockage où vous êtes susceptible de vous rendre plus ou moins fréquemment. En outre, si l’humidité remonte au cœur de votre habitation, elle peut déclencher des allergies et des maladies respiratoires.

Quelles solutions et quels traitements pouvez-vous envisager ?

Plusieurs traitements et solutions sont possibles pour résoudre un problème de cave humide ; parfois, la combinaison de plusieurs d’entre eux est même nécessaire pour parvenir à un résultat probant. Dans tous les cas, agissez au plus tôt afin de ne pas laisser l’humidité s’étendre et de pouvoir résoudre plus aisément le problème.

Avant de vous lancer, la première étape consiste à faire appel à un professionnel qui réalisera un diagnostic précis. Ce dispositif permet de détecter la source de l’humidité. Ne décidez pas de le faire vous-même, car il est bien souvent difficile d’identifier la source du problème sans appareils de mesure adaptés. En effet, l’humidité peut avoir plusieurs origines et prendre plusieurs formes. Seul un professionnel sera capable d’identifier le problème et de vous conseiller sur la solution à y apporter.

Une meilleure ventilation

Parfois, une simple amélioration du système de ventilation de votre cave peut suffire. Installez une VMC de type simple flux pour faciliter la circulation de l’air et évacuer naturellement l’humidité.

L’assèchement des murs

Assécher les murs est une solution utilisée seule si la source est par exemple une inondation, ou plus généralement en complément d’autres techniques afin de parfaire l’élimination de l’humidité. En effet, l’assèchement des murs est généralement nécessaire même après la résolution de la source du problème afin de procéder aux finitions.

L’injection de résine dans les murs

L’injection de résine dans les murs permet d’empêcher l’eau de circuler dans vos murs en passant par les capillarités des fondations.

Pour ce faire, des trous sont percés dans vos murs au niveau du sol et un gel hydrofuge y est injecté. Ce dernier forme une véritable barrière pour résoudre par exemple les problèmes de remontées capillaires.

Le drainage au sol

Le drainage permet d’améliorer l’évacuation naturelle de l’eau présente dans le sol. Cette solution est privilégiée lorsque le terrain est mal drainé et que l’eau de pluie a tendance à stagner autour de la maison ou à proximité de la cave.

Pour ce faire, le professionnel pose une bâche à bulles étanche adaptée sur les murs et le sol de votre cave, puis il appose un nouveau sol et de nouveaux murs sur celle-ci. Un drainage est alors opéré afin d’absorber l’humidité et de l’évacuer vers des canalisations.

La pose d’une membrane étanche

Le pose d’une membrane étanche tout autour de vos fondations permet de retenir les infiltrations de l’eau contenue dans le sol. Cette technique utilise la pression hydrostatique pour être effective.

Le cuvelage

Cette technique consiste à former une sorte de caisson parfaitement étanche au sein de votre cave. Toutefois, elle n’est pas utilisée par tous les professionnels, car l’étanchéité a tendance à déplacer l’humidité ailleurs sans l’éliminer, surtout si le cuvelage est appliqué par l’intérieur. Celle-ci s’installe alors ailleurs et crée de nouvelles sources d’humidité.

En revanche, dans le cas d’une origine souterraine de la source d’eau (nappe phréatique, etc.), cette solution peut présenter un intérêt, à condition de l’appliquer par l’extérieur ou de la coupler à un dispositif de protection par l’extérieur et à un assèchement des murs.

Bien souvent, lorsque l’eau ou les traces de sa présence (moisissures, traces brunes) apparaissent en surface, c’est qu’elle s’est déjà bien infiltrée dans votre habitation. Agissez très rapidement, car il peut être très difficile de l’éliminer définitivement lorsqu’elle est installée.

En outre, évitez de masquer le problème en changeant de papier peint ou en appliquant une nouvelle couche de peinture. Vous ne feriez que cacher l’humidité pendant un temps et vos travaux seront bons à refaire à nouveau. Évitez de gaspiller votre temps et votre argent et agissez au cœur du problème pour en venir définitivement à bout.

En prévention, assurez-vous régulièrement que vos conduites d’évacuation ne sont pas engorgées. Un trop-plein en cas de fortes pluies risque d’aggraver le problème d’humidité et de permettre à l’eau de s’infiltrer plus facilement dans votre cave. De plus, équipez votre cave d’un bon système d’aération, soit par des fenêtres d’ouverture que vous pouvez aisément ouvrir sans risque de laisser entrer l’eau, soit par une VMC étudiée aux dimensions de votre pièce.

Traiter une cave humide : combien ça coûte ?

Autant vous le dire tout de suite, ce type de travaux s’apparente à du gros œuvre et peut coûter relativement cher. D’où l’importance d’agir tout de suite, dès que vous constatez les premières apparitions de l’humidité.

Chaque prestation a son coût propre, plus ou moins important. Néanmoins, il est conseillé d’adopter le bon traitement, celui qui vous sera recommandé par un professionnel compétent, et non le moins cher s’il n’est pas adapté. Un problème d’humidité peut avoir de lourdes conséquences sur votre habitation ; mieux vaut agir tout de suite avec un traitement conséquent, que vous ruiner en réparations répétées et inutiles qui ne pourront pas freiner la poursuite de la dégradation de votre maison.

Faites appel à un professionnel pour être sûr du résultat et pour effectuer un diagnostic préalable. L’identification de la source vous permettra de résoudre le problème et d’éliminer efficacement l’humidité.

Faites faire des devis auprès de plusieurs spécialistes et optez pour un professionnel compétent aux tarifs avantageux.

Si les coûts des prestations sont susceptibles de grandement varier d’un professionnel à l’autre et d’une région à l’autre, voici un indicatif moyen des prix pratiqués par intervention :

  • Pour un diagnostic, comptez entre 300 euros et 800 euros.
  • Pour la détection d’une fuite profonde, le prix moyen est de 300 euros à 400 euros.
  • Pour une meilleure ventilation, prévoyez un budget de 1 500 euros à 6 000 euros.
  • Pour injecter de la résine dans vos murs, comptez en moyenne 100 euros à 150 euros par mètre courant.
  • Pour un colmatage, le prix varie entre 4 000 euros et 10 000 euros.
  • Pour un cuvelage par l’intérieur, comptez entre 15 euros et 17 euros par m².
  • Pour un cuvelage par l’extérieur, le tarif moyen est de 60 euros par m².
  • Pour le drainage de la cave, prévoyez entre 3 000 euros et 10 000 euros, selon la surface à couvrir.

Vous l’avez compris, n’attendez plus et agissez rapidement !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : LpidJC

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • Comment détecter l'humidité dans les murs ? Comment détecter l'humidité dans les murs ? En plus d’être nocive pour la santé puisqu’elle est notamment à l’origine des rhumes à répétition, l’humidité coûte cher en travaux de rénovation à cause des dégâts sur les...
  • Comment lutter contre le salpêtre ? Comment lutter contre le salpêtre ? Apparaissant sur les murs sujets à l’humidité, le salpêtre est à traiter le plus rapidement possible pour éviter que les dégâts ne se propagent sur l’ensemble de la structure tendant ainsi...