Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Chauffage et isolation > Guide d’achat d’une chaudière au fioul : conseils et prix

Guide d’achat d’une chaudière au fioul : conseils et prix

Guide d’achat d’une chaudière au fioul : conseils et prix

Vous envisagez de faire installer une chaudière au fioul chez vous ? Découvrez les conseils de nos experts et le budget qu’il vous faudra prévoir en fonction du modèle choisi.

La chaudière au fioul : quelles sont ses caractéristiques ?

Pour fonctionner, la chaudière au fioul est équipée d’un dispositif qui brûle le fioul (le combustible), ce qui chauffe l’eau qui circule dans les canalisations de l’habitation. La chaudière peut servir uniquement au chauffage, ou bien produire également de l’eau chaude sanitaire, ou ECS. Dans ce cas, elle est dite chaudière mixte ou double service.

La taille de la chaudière au fioul – et d’une chaudière alimentée à toute autre énergie – doit être dimensionnée selon le volume qu’il convient de chauffer et selon l’isolation de votre habitation. Étant de rendement supérieur aux modèles au gaz ou électriques, la chaudière au fioul est généralement privilégiée pour chauffer de grandes habitations.

La chaudière au fioul ne peut fonctionner sans une cuve de stockage, elle aussi dimensionnée selon la surface à chauffer. Installée en intérieur ou en extérieur, elle contient le fioul et alimente la chaudière.

Comment fonctionne une chaudière au fioul ?

La chaudière au fioul chauffe l’eau grâce à un brûleur qui brûle le fioul stocké dans la cuve d’alimentation. Cette eau chauffée est ensuite diffusée dans les radiateurs à eau chaude de l’habitation ou dans le système de chauffage au sol pour apporter de la chaleur au logement.

On distingue deux types de chaudières au fioul : le modèle basse température et le modèle à condensation.

  • La chaudière fioul à basse température chauffe l’eau à hauteur de 40°. Moins cher à l’achat, il n’est pas économique à l’usage pour chauffer de grands volumes.
  • La chaudière fioul à condensation chauffe l’eau à hauteur de 90°. Le rendement est supérieur à celui d’une chaudière basse température et permet de réaliser des économies en chauffant de grands logements. Néanmoins, il est plus cher à l’achat.

Les différentes technologies de chaudières au fioul

Il existe deux technologies différentes de chaudières au fioul : les chaudières ouvertes ou atmosphériques et les chaudières étanches.

La chaudière fermée ou chaudière étanche

Ce type de chaudière ventouse fonctionne au moyen de deux circuits : l’un pour l’arrivée d’air, l’autre pour l’évacuation des gaz. Comme elle ne nécessite aucun conduit de cheminée ni d’appel d’air grâce à son caractère étanche, son installation n’occasionne pas de travaux lourds et elle peut être placée dans un local fermé sans danger.

La chaudière ouverte ou chaudière atmosphérique

Ce modèle de chaudière a besoin d’un conduit de cheminée tubé pour prélever l’air extérieur pour la combustion et pour évacuer les gaz. Ce caractère non étanche rend impossible son installation dans une pièce fermée ne bénéficiant pas d’un renouvellement d’air suffisant et régulier.

La production d’eau chaude

Si la chaudière au fioul est à double service ou mixte, autrement dit si elle produit également de l’eau chaude sanitaire, celle-ci peut être instantanée, à accumulation ou à micro-accumulation.

  • La production à accumulation : la chaudière est équipée d’un ballon qui recueille une importante réserve d’eau destinée à un usage immédiat. Si cette méthode est plus économique, elle est également plus imposante et a besoin de place. Elle convient davantage aux familles nombreuses (4 personnes au minimum) et aux habitations équipées de deux salles de bain ou plus.
  • La production à micro-accumulation : le principe est le même que pour la production à accumulation, mais le ballon est plus petit. Le volume d’eau chaude immédiat est donc réduit, mais il est suffisant pour un usage immédiat pour un couple ou une maison équipée d’une seule salle de bain.
  • La production instantanée : l’eau chaude étant chauffée en instantané, ce type de dispositif ne convient qu’aux besoins très réduits en eau chaude, sous peine de vous coûter très cher. En conséquence, les habitations des familles nombreuses et/ou équipées de deux salles de bain au moins se verront déconseiller ce type d’installation.

Comment bien choisir sa chaudière au fioul ?

Pourquoi changer sa chaudière ?

Une chaudière de plus de 15 ans vous coûtera plus cher à l’usage et à l’entretien, même si sa durée de vie peut encore être prolongée. Faire le choix d’un nouveau modèle plus performant peut vous apporter davantage de sécurité et de confort, mais également vous permettre de réaliser des économies d’énergie conséquentes ! En outre, dans le cadre de la rénovation énergétique, l’État peut vous aider financièrement pour le règlement de votre achat.

Bien évidemment, comme pour la plupart des appareils de la maison, plus la chaudière est coûteuse à l’achat, plus elle emploie des technologies sécurisantes, économiques et simples d’utilisation. Une chaudière bien entretenue peut représenter un investissement important, mais elle vous fera réaliser des économies conséquentes à l’usage.

Toutefois, sachez que tout appareil doit être révisé chaque année par un professionnel pour rester performant et connaître une durée de vie plus longue, et ce quelle que soit l’énergie utilisée. En outre, l’entretien annuel permet d’éviter les risques de pollution excessive et d’empoisonnement au monoxyde.

Comment choisir sa chaudière au fioul ?

Avant de vous lancer, il convient de vous questionner sur vos besoins afin d’opter pour un modèle de chaudière au fioul qui correspond à votre utilisation et à la dimension de votre logement.

En termes de technologie, les petits budgets et les petits logements pourront se contenter d’un modèle classique à basse température. Les petits consommateurs seront assurés de réaliser des économies avec ce dispositif moins cher à l’achat et à l’usage des faibles besoins en raison de son rendement réduit.

Les familles d’au moins quatre personnes et/ou résidant dans une habitation plus grande et/ou équipée de plus d’une salle de bain devront privilégier la technologie à condensation. Plus chère à l’achat, elle devient rapidement plus économique à l’usage. La rentabilité est quasiment immédiate (5 ans maximum) et vous pouvez en outre bénéficier du crédit d’impôt de l’État pour ce type d’achat.

La question d’opter ou non pour un modèle mixte peut légitimement se poser. La production d’eau chaude au moyen de la chaudière au fioul est intéressante, surtout en hiver où cela ne vous coûtera pas grand-chose. En revanche, cette solution vous impose de faire fonctionner votre chaudière toute l’année, car l’eau chaude est également nécessaire en été. Il vous faudra donc l’alimenter en fioul continuellement et conserver l’appareil en veille permanente. Il est toutefois possible d’opter pour un ballon calorifugé alimenté par la chaudière ou encore par le réseau électrique pour pallier cette problématique.

Dans tous les cas, pensez à bien dimensionner votre chaudière au fioul aux besoins réels de votre habitation et de votre famille. Votre investissement ne doit pas être conditionné par le prix d’achat, car un appareil mal dimensionné ne vous fera pas réaliser d’économies à l’usage, bien au contraire ! Une chaudière trop petite consommera en effet beaucoup d’énergie pour répondre à vos besoins, quand une chaudière trop grande s’évertuera à chauffer inutilement un grand volume d’eau.

Lors de votre achat, pensez également à la mise en place de votre cuve de stockage. Celle-ci peut être placée en intérieur ou en extérieur, et devra être dimensionnée selon les besoins du ménage et de l’habitation.

Quel budget prévoir pour une chaudière au fioul ?

En moyenne, une chaudière au fioul coûte plus cher qu’un modèle au gaz ou électrique. En revanche, elle est moins onéreuse qu’une chaudière hybride ou au bois. Comptez entre 1 000 euros pour un modèle classique (basse température) d’entrée de gamme et 10 000 euros pour un modèle haut de gamme et couvrant les besoins d’une famille nombreuse. À titre informatif, les modèles à condensation les moins chers avoisinent un budget de 4 000 euros à 5 000 euros. Enfin, comptez entre 300 euros et 2 000 euros pour faire l’achat et l’installation de la cuve à mazout.

Le prix de la pose d’une chaudière varie entre 500 euros et 1 500 euros, selon le type de technologie choisi, le contexte de l’installation (difficulté, travaux, accès, etc.), les tarifs pratiqués par le prestataire professionnel et votre région de résidence. Le coût de ce type d’installation est en effet supérieur à celui d’un modèle au gaz ou électrique.

La plupart des familles qui optent pour une chaudière au fioul font ce choix car ils ne bénéficient pas d’un raccordement au réseau de gaz. Cette technologie est généralement peu appréciée en raison de son caractère polluant et des coûts parfois élevés du fioul (qu’il faut en outre penser à réapprovisionner au cours de l’année). Toutefois, cette technologie figure parmi les plus performantes en termes de rendement.

Enfin, prévoyez au minimum 100 euros par an de frais d’entretien annuel. Celui-ci doit être impérativement réalisé par un professionnel. Non seulement c’est le seul moyen d’être en conformité en cas de problème, mais en outre le prestataire est équipé du matériel spécifique et il procède au changement annuel des pièces nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil. Comptez jusqu’à 150 euros à 200 euros pour une prestation complète nécessitant un peu de main-d’œuvre. Cet entretien est pourtant vivement recommandé, car un modèle non ou mal entretenu vous coûtera bien plus cher à faire réparer ou à remplacer.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : zSE6Ty

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • Installer un chauffage au sol avec une chape fluide Installer un chauffage au sol avec une chape fluide Excellente alternative aux autres systèmes de chauffage de par son côté économique et pratique, le plancher chauffant revient depuis quelques années sur le devant de la scène. Toutefois, pour...
  • Comment isoler un garage des murs au plafond ? Comment isoler un garage des murs au plafond ? Vous rechignez à l'idée de passer dans le garage par temps froid alors que vous devez conduire votre voiture pratiquement tous les jours pour vos différents déplacements ? Voici comment mettre...