Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Travaux de peinture > Qu'est-ce qu'un cercle chromatique ? Comment l'utiliser ?

Qu'est-ce qu'un cercle chromatique ? Comment l'utiliser ?

La décoration sobre d’une pièce passe par quelques simples coups de peinture. Cependant, pour éviter les fautes de goût, il est important de bien choisir les couleurs. Cette règle vaut encore plus si vous envisagez des associations. L’usage d’un cercle chromatique vous aidera à trouver les couleurs qui s’harmonisent le mieux entre elles.

cercle chromatique

Comprendre le principe d’un cercle chromatique

Lorsque la lumière naturelle traverse un prisme de verre, elle se décompose et donne naissance à ce qu’on appelle un spectre de couleurs. C’est de là qu’est né le cercle chromatique qui classe les couleurs en fonction de ce fameux spectre. Ce phénomène est observé au moment de la formation des arcs-en-ciel. Utilisé surtout en peinture, mais aussi en mode, en teinturerie, en arts graphiques ou encore en design industriel, ce cercle chromatique présente de manière rationnelle les 12 couleurs visibles par l’œil humain. Elle est indispensable en décoration, car elle évite les fautes de goût en permettant d’associer les couleurs selon les contrastes, les camaïeux ou les harmonies de famille. La roue chromatique a pour particularité de dissocier les couleurs primaires, secondaires et complémentaires.

Ainsi, on entend par "couleurs primaires", celles qui ne peuvent pas être obtenues à partir de l’association d’autres couleurs. Il s’agit en l’occurrence du bleu, du rouge et du jaune. Viennent ensuite les fameuses couleurs secondaires qui sont issues de l’association de deux couleurs primaires. Le mélange d’un jaune primaire avec un bleu primaire donnera naissance à un vert secondaire. Combiner le rouge primaire avec le jaune primaire permet d’obtenir un orange secondaire. Et si vous associez le rouge et le bleu, vous obtenez du violet. Les couleurs complémentaires quant à elles sont celles qui sont diamétralement opposées sur le cercle chromatique. C’est le cas par exemple du violet et du jaune, du bleu et de l’orange ou encore du rouge et du vert.

À noter que le cercle chromatique dissocie les couleurs froides, de celles dites "chaudes". Dans la gamme des couleurs froides, vous retrouverez ainsi les bleus, verts et violet-bleu. Ces derniers offrent une ambiance apaisante et donnent l’impression d’une pièce plus grande. Les couleurs chaudes quant à elles sont représentées par le reste c’est-à-dire les rouges, violet-rouge, jaunes et orangés qui apportent une atmosphère chaleureuse.

Mode d’emploi d’un cercle chromatique

Une première possibilité est d’opter pour une couleur unique dans la pièce. C’est ce qu’on nomme la monochromie. Cette technique illumine la pièce, mais par contre, il est conseillé d’associer la couleur choisie avec du blanc pour casser le côté monotone de la décoration.

harmoniser les couleurs des murs

Si vous n’appréciez pas le style monochrome, misez sur un camaïeu qui est une même couleur, mais déclinée en plusieurs tonalités. Le contraste obtenu est très intéressant même si on regrette parfois le manque de profondeur.

Dernière possibilité : mélangez les couleurs complémentaires. De prime abord, les associations semblent audacieuses (qui aurait pensé mélanger le violet et le jaune entre eux ?). Mais le résultat final donne vigueur et harmonie à votre intérieur. Comme indiqué plus haut, il suffit de choisir deux couleurs opposées sur le cercle chromatique pour trouver "les complémentaires".

Au delà du cercle chromatique, l'utilisation d'un nuancier est aussi très pratique en peinture. Vous trouverez ici, toute une gamme de nuanciers.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : jFqkFH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture