Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Fenêtre et porte d’entrée > Faire poser une fenêtre de toit type Velux : réglementation, conseils, prix et devis

Faire poser une fenêtre de toit type Velux : réglementation, conseils, prix et devis

Faire poser une fenêtre de toit type Velux : réglementation, conseils, prix et devis

Vous souhaitez faire poser une fenêtre de toit de type Vélux ? Cette solution est idéale pour apporter plus de lumière dans certaines zones sombres de la maison ou bien pour éclairer une nouvelle pièce créée sous les combles.

Pour mieux vous accompagner dans la concrétisation de votre projet, nous vous présentons la réglementation en vigueur pour l’installation de ce type d’ouverture. De plus, nous vous dispensons nos conseils d’experts et nous vous détaillons les prix des différents modèles de fenêtres pour vous aider à faire le bon choix.

Quelle est la réglementation en vigueur pour la pose d’une fenêtre de toit ?

Les réglementations urbanistiques et de voisinage

La pose d’une fenêtre de toit peut sembler simple et anodine. Pourtant, la réglementation en matière d’ouverture est stricte. Vous êtes tenu d’effectuer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de votre commune, sauf si vous procédez au remplacement d’une fenêtre de toit déjà existante et respectant des dimensions et une esthétique scrupuleusement identiques.

Si votre nouvelle fenêtre de toit entraîne la création d’une nouvelle pièce au sein de votre maison, vous devrez obtenir un permis de construire, à condition que la pièce mesure plus de 20 m².

Si vous résidez à proximité d’un monument historique ou d’un site classé, vous serez soumis à certaines obligations quant au choix de votre modèle de fenêtre. Pensez toujours à consulter les services d’urbanisme de votre commune afin de connaître le règlement en vigueur. En effet, dans le cas où vous ne respecteriez pas celui-ci, vous vous exposez à un risque de contravention et à l’obligation de refaire d’autres travaux de remise en conformité à vos frais. Dans le cas d’une copropriété, vous êtes également tenus d’informer le syndic de votre logement, le toit figurant parmi les parties communes.

Enfin, la pose d’une fenêtre de toit se doit de respecter le voisinage. En cas de vis-à-vis, vous serez tenu de conserver une distance d’au moins 1,90 mètre par rapport à la limite de la propriété de vos voisins, sauf si votre fenêtre de toit est opaque, si elle ne dispose d’aucune ouverture ou si elle donne sur un mur ou un bâtiment public. En cas de non-respect de la vie privée de votre voisinage, celui-ci peut exiger la condamnation de votre nouvelle ouverture.

Les réglementations en matière de performance énergétique

Au regard des préoccupations gouvernementales en matière de performance énergétique, il est désormais préconisé que l’installation de nouvelles fenêtres de toit respecte des normes hautes en termes d’isolation et d’étanchéité afin de réduire les déperditions de chaleur. En conséquence, il est conseillé d’investir dans des modèles respectant les normes CE de la Communauté européenne et équipées d’un double vitrage au minimum.

Quel budget faut-il prévoir pour la pose d’une fenêtre de toit ?

Le budget qu’il vous faudra envisager pour la pose de votre fenêtre de toit dépend du modèle que vous souhaitez installer, de sa taille, de son mode d’ouverture et de sa qualité, mais aussi des tarifs pratiqués par le professionnel qui se charge de la pose.

Le tarif de pose d’une fenêtre de toit à ouverture latérale

Ce type de fenêtre, également nommée lucarne, s’ouvre latéralement comme une fenêtre classique grâce à des charnières placées sur son côté long. Ces modèles sont ceux qui offrent la plus grande surface vitrée et qui permettent d’accéder facilement à un toit aménagé grâce à leur ouverture complète. En revanche, leur ouverture est nécessairement manuelle.

Ce type de fenêtre en format standard coûte entre 120 et 300 euros selon sa taille.

Le coût de la pose d’une fenêtre à ouverture par projection

Ce modèle de fenêtre de toit s’ouvre au moyen de charnières, comme le modèle à ouverture latérale, à la différence près celles-ci sont placées sur son côté supérieur. Simple à ouvrir et à fermer, ce type d’ouverture ne prend aucune place à l’intérieur de la pièce puisqu’elle bascule entièrement vers l’extérieur avec une amplitude de 15 à 55°. Facile à installer, elle laisse entrer pleinement la lumière.

Ce modèle en format standard est facturé entre 75 et 750 euros environ.

Le tarif de pose d’une fenêtre de toit à ouverture par rotation

La fenêtre de toit à ouverture par rotation est équipée d’un axe placé à la moitié ou aux ¾ de sa longueur. Celui-ci permet à la fenêtre de basculer pour l’ouvrir ou la fermer, selon une amplitude variant entre 15 et 90°. Contrairement à l’ouverture par projection, cette fenêtre prend un peu de place à l’intérieur de la pièce lorsqu’elle est ouverte. La vue en est gênée et le passage de la lumière est légèrement réduit.

Pour ce modèle en format standard, prévoyez un budget de 120 à 1 700 euros selon le modèle choisi.

Le coût de la pose pratiqué par les professionnels

Il est possible de poser soi-même une fenêtre de toit. Toutefois, face à la grande complexité d’une telle tâche, il est conseillé de faire appel à un professionnel. N’oubliez pas que le toit est une partie de l’habitation particulièrement exposée aux intempéries ; la moindre erreur peut entraîner d’importants dommages irréversibles pour votre maison. La pose d’une fenêtre de toit nécessite la découpe de toute l’épaisseur de la toiture aux dimensions exactes requises, ce qui s’avère complexe et nécessite un outillage particulier.

Pour la pose seule d’une fenêtre de toit, un professionnel vous facturera entre 200 et 1 000 euros. Ce coût varie selon la complexité des travaux et des aménagements à effectuer, ainsi que de votre région de résidence.

Modèle de fenêtre standard, confort, tout confort ? Que choisir ?

La grande différence de variation des prix pour chaque modèle de fenêtre de toit s’explique par la qualité que peut revêtir chacun des modèles. En effet, on distingue les fenêtres standard, confort et tout confort. D’une catégorie à l’autre, on note une évolution de la qualité de l’isolation, de l’efficacité thermique et des fonctions sécuritaires.

La fenêtre de toit standard : l’entrée de gamme

Le modèle standard est généralement équipé d’un double vitrage d’une épaisseur de 24 mm. Son isolation est essentiellement efficace face au froid, son classement thermique étant noté A.

Son coût correspond à l’entrée de gamme et présente un rapport qualité/prix satisfaisant.

La fenêtre de toit confort : le milieu de gamme

Le modèle confort présente un double vitrage feuilleté d’une épaisseur de 25 mm. Son isolation thermique est effective face au froid et à la chaleur en toute saison, son classement thermique étant de A+.

Il coûte en moyenne 35 % plus cher que les modèles standards et offre un rapport qualité/prix très satisfaisant.

La fenêtre de toit tout confort : le haut de gamme

Ce type de fenêtre de toit est équipé d’un double vitrage feuilleté de 27 mm d’épaisseur qui offre une excellente isolation thermique en toute saison face au froid et à la chaleur, pour un classement thermique noté A+. Sa grande isolation phonique permet en outre de réduire le bruit de la pluie par deux. Il est également plus résistant face aux tentatives d’effraction et permet de réaliser de vraies économies d’énergie.

Ce type de fenêtre de toit coûte environ 25 % plus cher que les modèles confort et près de 65 % plus cher que les modèles standards.

Ouverture manuelle, électrique ou solaire ? Pour quelle solution opter ?

Le choix de votre fenêtre de toit implique également son mode d’ouverture. Plus vous souhaiterez gagner en confort, plus le prix sera élevé.

L’ouverture manuelle

Les fenêtres de toit à ouverture manuelle figurent parmi les moins chères du marché. Ce type d’ouverture est possible sur tous les modèles de fenêtres, mais elle peut parfois se révéler peu pratique. Tout dépend de l’accès à votre ouverture, de sa hauteur et de votre mobilité personnelle. Il est conseillé de la réserver aux fenêtres facilement accessibles, peu lourdes et qui peuvent être ouvertes sans effort. Toutefois, il existe des systèmes de perches pour actionner une fenêtre de toit placée en hauteur.

L’ouverture motorisée électrique

Cette solution est idéale lorsque votre fenêtre de toit est située à grande hauteur, tout du moins hors de votre portée. Un moteur électrique discret actionné par télécommande gère l’ouverture et la fermeture du vélux. Des options sont possibles pour programmer par exemple une fermeture automatique en cas de vents forts ou de pluie. En revanche, elle coûte bien plus cher qu’une ouverture manuelle. En effet, prévoyez 25 à 35 % de plus sur votre facture.

L’ouverture motorisée solaire

Ce modèle est actionné par un moteur alimenté par une cellule photovoltaïque placée à l’extérieur de votre habitation. Celle-ci capte l’énergie solaire et vous permet d’ouvrir et de fermer votre fenêtre sans impacter votre facture d’électricité ! Toutefois, si cet investissement est intéressant sur le long terme, elle vous coûte près de 30 % de plus à l’achat qu’un modèle électrique.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : pGHLmF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture