Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Gros œuvre et rénovation > Prix de rénovation de combles : coût, devis et conseils

Prix de rénovation de combles : coût, devis et conseils

Prix de rénovation de combles : coût, devis et conseils

Rénover et aménager ses combles est une tendance de plus en plus plébiscitée par les Français depuis quelques années. Cette solution est en effet idéale pour disposer d’un espace habitable supplémentaire sans occasionner d’importants travaux d’extension de la maison. Salle de jeux, chambre d’amis, suite parentale, bureau, bibliothèque, salle de cinéma… toutes les idées sont possibles. Pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet, voici nos conseils et le budget qu’il vous faudra envisager.

Quelles sont les obligations à respecter pour l’aménagement de combles ?

La rénovation et l’aménagement de combles sont soumis à certaines obligations légales.

  • La déclaration de travaux : si la rénovation de vos combles donne lieu à l’ajout d’une surface habitable de 5 à 20 m², si cela donne lieu à une modification de votre façade ou de votre toit, vous serez tenus d’effectuer une déclaration de travaux auprès de la mairie de votre commune.
  • Le permis de construire : si la rénovation de vos combles entraîne l’ajout d’une surface habitable supérieure à 20 m² ou si la surface totale de votre habitation est amenée à dépasser 150 m², vous devrez obtenir un permis de construire auprès de la mairie de votre commune.
  • L’intervention d’un architecte : si la rénovation de vos combles a pour effet d’étendre la surface habitable totale de votre habitation à plus de 150 m², vous serez tenu de faire intervenir un architecte.
  • Dans le cas où votre habitation est située à proximité d’un site ou d’un monument historique ou si elle est localisée au sein d’une zone protégée, vous serez dans l’obligation d’obtenir l’autorisation d’un architecte des Bâtiments de France et un permis de construire spécifique.
  • En revanche, si la hauteur sous plafond des combles que vous rénovez est inférieure à 1,80 m, la surface habitable de votre maison n’est pas impactée et aucune déclaration en mairie n’est requise.
  • Si vous souhaitez poser une nouvelle fenêtre de toit, vous devrez consulter les règles urbanistiques de votre commune et respecter le plan d’occupation des sols qui vous impose certaines normes en matière de hauteur, de taille et de distance au regard des autres ouvertures, mais également par rapport aux limites des propriétés de votre voisinage.

Rénover ses combles : le budget à prévoir poste par poste

Le coût moyen à envisager pour la rénovation de combles varie entre 500 et 1 500 euros par mètre carré. Il est évidemment proportionnel à la nature et à la complexité des travaux effectués.

  • Un aménagement léger vous coûtera entre 500 et 900 euros par mètre carré. Il comprend l’isolation, les cloisons, les revêtements des sols et des murs, l’ajout d’une fenêtre de toit et une rénovation électrique simple.
  • Un aménagement plus complet vous sera facturé entre 900 et 1 500 euros par mètre carré. Il inclut l’isolation, les cloisons, les revêtements des sols et des murs, l’ajout d’une ou plusieurs fenêtres de toit, une rénovation électrique complète, l’ajout d’éléments de plomberie et la création d’une pièce coûteuse de type salle de bain.

Pour vous aider à mieux estimer le budget qui vous sera nécessaire à la rénovation de vos combles, nous vous présentons les prix moyens pratiqués pour chaque élément, poste par poste.

L’électricité dans les combles

La facture relative aux installations électriques nécessaires à la rénovation de vos combles dépend de vos besoins et de l’usage que vous ferez de la pièce. Néanmoins, sachez qu’un électricien compétent facture entre 50 et 100 euros chaque heure de travail. Le budget moyen à prévoir pour l’électricité varie entre 1 200 et 2 500 euros.

La plomberie dans les combles

Si vous souhaitez aménager vos combles en salle de bain ou y installer un point d’eau pour plus de confort, vous devrez prévoir le budget nécessaire aux travaux de plomberie. Un plombier facture en moyenne 100 euros ses heures de travail. Le budget moyen pour ce type de prestation avoisine 1 000 euros.

La climatisation et le chauffage dans les combles

Sollicitez l’avis d’un expert pour équiper vos combles d’un système de climatisation et de chauffage adapté.

L’isolation des combles

Les combles doivent être correctement isolés pour être à la fois habitables et pour ne pas impacter le reste de votre habitation. Des combles bien isolés vous feront en effet réaliser d’importantes économies de chauffage en hiver et rendront la saison d’été bien plus supportable en termes de chaleur intérieure. Plusieurs dispositifs sont possibles pour bien isoler ses combles.

  • Un matelas isolant, constitué de plusieurs couches de cellulose ou de fibres minérales vous permet de disposer d’une bonne barrière thermique qui vous isole de l’extérieur tout en préservant la chaleur et la fraîcheur intérieures. Comptez 5 à 10 euros par mètre carré, hors pose.
  • La cellulose soufflée est simple à poser et vous apporte une bonne isolation thermique. Elle résiste très bien à l’humidité et aux insectes et elle a pour avantage d’isoler chaque recoin sans effort. À son coût variant entre 2,50 et 5 euros par mètre carré, ajoutez celui de la main d’œuvre compris entre 60 et 75 euros par heure.
  • L’écran thermique est une solution adaptée aux régions chaudes. Il forme une barrière anti-rayonnement qui maintient une bonne température au sein des combles. Comptez 1,50 à 3 euros par mètre carré, hors pose.
  • La mousse de polyuréthane injectée, qu’elle soit à alvéoles ouvertes ou fermées, est idéale pour bien isoler les sols, les murs et les plafonds des combles. Plus efficace en termes d’isolation thermique que les autres formes, elle s’immisce dans tous les interstices sans difficulté pour réduire également les bruits. Prévoyez 5 à 7 euros par mètre carré pour des alvéoles ouvertes et 7 à 10 euros le mètre carré pour des alvéoles fermées, hors pose.

En moyenne, la pose d’une isolation intérieure coûte entre 20 et 50 euros par mètre carré, fourniture comprise, et entre 100 et 120 euros par mètre carré pour une isolation extérieure.

La ventilation des combles

Bien ventiler ses combles est essentiel pour permettre une bonne circulation de l’air et éviter le développement de l’humidité.

  • Pour l’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée), prévoyez entre 800 et 1 500 euros environ. Elle consiste à évacuer l’air vers l’extérieur et d’en faire entrer du neuf.
  • Pour la pose d’un ventilateur de combles, comptez en moyenne 500 euros. Contrairement à la VMC, il ne sert qu’à apporter de l’air frais au sein des combles.

L’accès aux combles

L’escalier qui mène aux combles est souvent oublié dans le calcul du budget global nécessaire aux travaux de rénovation ; pourtant, il est indispensable pour accéder à la pièce.

Pour la pose d’un escalier, votre budget peut varier entre 500 et 10 000 euros. Cet écart de prix colossal se justifie par les travaux de percement et d’aménagement à effectuer, le modèle d’escalier choisi, la complexité de l’accès aux travaux et les tarifs pratiqués par le professionnel pour la pose.

Les fenêtres dans les combles

Pour laisser entrer la lumière dans vos combles et favoriser la bonne circulation de l’air, il vous faudra prévoir l’aménagement d’au moins une fenêtre de toit. Pour ce type d’ouverture, prévoyez entre 150 et 2 000 euros.

Les murs et les plafonds des combles

La rénovation de vos combles peut nécessiter la pose d’un plafond propre et le montage ou la modification de cloisons afin de scinder l’espace. Il vous faudra ensuite prévoir les revêtements muraux et de plafonds nécessaires pour les aménager.

  • Pour la pose d’un plafond et de cloisons, prévoyez un budget oscillant entre 10 et 50 euros par mètre carré.
  • La pose de papier peint vous coûtera entre 15 et 150 euros par mètre carré.
  • La pose de la peinture vous sera facturée environ 30 euros par mètre carré.
  • L’ajout des finitions (bordures, plinthes, panneaux, etc.) vous coûtera environ 1 000 euros, pose comprise.

Les sols des combles

L’aménagement de vos combles comprend également le revêtement de sol. Pour une telle pièce, pensez lors de votre choix aux questions d’isolation thermique et acoustique. En effet, il est important que la qualité de votre sol soit suffisante pour réduire le risque de déperdition de chaleur et pour éviter de déranger les espaces de vie situés au-dessous des combles et vice versa. De même, si vos combles servent à abriter une salle de bain par exemple, préférez un sol non fragile et résistant à l’eau de type carrelage ou stratifié ; évitez le parquet ou la moquette.

  • Pour la pose de carrelage, comptez en moyenne 30 à 150 euros par mètre carré, fourniture comprise.
  • Pour la pose de parquet, prévoyez 40 à 200 euros par mètre carré, fourniture comprise.
  • Pour la pose de moquette épaisse, comptez 20 à 70 euros par mètre carré, fourniture comprise.
  • Pour la pose d’un revêtement stratifié, prévoyez 40 à 80 euros par mètre carré, fourniture comprise.

L’éclairagedes combles

Que vous prévoyiez l’aménagement d’une fenêtre de toit ou non, il est important de choisir des éclairages suffisants et bien répartis pour éclairer tout l’espace.

  • Les spots encastrés sont une solution pratique qui couvre bien la pièce sans en dénaturer le plafond et sans nécessiter trop d’espace. Prévoyez 40 à 160 euros environ par pièce, pose comprise.
  • Les luminaires classiques sont très appréciés pour leur grande diversité de style. Ils peuvent en effet représenter une pièce décorative à part entière. En revanche, certains peuvent sembler encombrants dans des combles à la surface réduite. Comptez 70 à 200 par pièce, pose comprise.
  • Pour poser des appliques qui apportent une lumière plus tamisée et chaleureuse, votre budget variera entre 80 et 200 euros par pièce.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : svA6qv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • 3 solutions pour créer de nouvelles pièces dans la maison 3 solutions pour créer de nouvelles pièces dans la maison Lorsque les enfants grandissent et réclament plus d’espace ou que la famille s'agrandit, on est souvent confronté au problème de manque d'espace. Vous rêvez alors d’une chambre...
  • Comment vitrifier un parquet ? Comment vitrifier un parquet ? Applicable autant sur un parquet neuf qu’un parquet ancien, le vitrificateur est un film fin qui imperméabilise et protège le revêtement tout en le rendant plus résistant aux taches et à...