Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Travaux électriques > Prix de rénovation d’une installation électrique : coût, devis et conseils

Prix de rénovation d’une installation électrique : coût, devis et conseils

Prix de rénovation d’une installation électrique : coût, devis et conseils

La rénovation d’une installation électrique consiste à refaire l’électricité de son habitation qui a tendance à se dégrader avec le temps et à devenir désuète au regard de l’évolution des normes. Veiller à votre sécurité et à celle de vos proches est essentiel pour limiter les risques d’incident et de danger. Découvrons ensemble en quoi consiste une rénovation électrique, dans ses formes partielle ou complète, le budget qu’il convient de prévoir et les facteurs susceptibles de faire évoluer les prix.

Quel budget faut-il envisager pour rénover une installation électrique ?

Si chaque projet a ses spécificités et donc son budget propre, il est possible d’estimer approximativement le montant qu’il faudra consacrer à la rénovation d’une installation électrique. Ce budget s’estime au mètre carré.

Une rénovation partielle coûte entre 80 et 120 euros par mètre carré. Elle comprend le diagnostic de l’installation, le remplacement de certains câbles, le remplacement du tableau électrique, de certains interrupteurs et de quelques prises ainsi que la mise en sécurité du dispositif.

Une rénovation complète coûte 120 à 150 euros hors chauffage, et 150 à 200 euros chauffage compris. Elle comprend le diagnostic de l’installation, le remplacement de tous les câbles, de tous les fils, du tableau électrique, des interrupteurs et des prises de courant, ainsi que la mise en conformité du réseau.

Bien évidemment, les tarifs qui vous sont communiqués ici respectent les normes de sécurité en vigueur NF C 15-100 attendues pour la rénovation électrique d’une habitation.

Quels sont les facteurs à prendre en compte et susceptibles de faire évoluer les prix ?

Le coût de la rénovation de votre installation électrique dépendra de plusieurs critères.

  • Le surface de votre habitation, car le prix sera évidemment croissant avec l’évolution de celle-ci, bien que le tarif au mètre carré se réduise avec leur multiplication.
  • La nature de vos travaux.
  • L’état général de votre chantier, à savoir l’état des circuits, des équipements et des matériels à remplacer. Autrement dit, faut-il opter pour une rénovation complète ou partielle ?
  • Le type d’installation et les matériels et équipements nécessaires. Vous pouvez en effet choisir entre une installation encastrée, plus coûteuse, mais invisible, une installation apparente, moins chère, mais également moins esthétique, ou bien une solution mixte qui allie les deux méthodes.
  • Les tarifs pratiqués par le professionnel engagé.
  • La zone géographique dans laquelle vous résidez. Les tarifs sont en effet plus élevés dans les grandes villes, et ils varient grandement d’un électricien à l’autre.

Le prix d’une rénovation électrique poste par poste

Lors d’une rénovation électrique, on distingue trois grands postes d’opération :

  • La rénovation du tableau électrique ;
  • La rénovation des prises et des interrupteurs ;
  • La rénovation du raccordement.

La rénovation du tableau électrique

Cette opération consiste à rénover le tableau qui assure la sécurité et l’organisation de l’installation électrique de votre logement. Il reste l’élément le plus fréquemment changé dans le cadre des rénovations électriques. Le tableau forme le lien entre le réseau d’électricité public et les installations au sein de votre habitation.

  • Un tableau électrique nu coûte 8 à 150 euros, pose comprise.
  • Un disjoncteur de branchement qui assure le raccordement entre le réseau et les installations de l’habitation coûte 60 à 130 euros pose comprise.
  • Un disjoncteur différentiel, pour la sécurité des équipements, coûte 20 à 200 euros pose comprise.
  • Un disjoncteur divisionnaire, pour protéger les appareils ménagers en cas de surtension, coûte 5 à 100 euros pose comprise.

En moyenne, on estime que la pose d’un tableau électrique neuf coûte entre 600 et 2 000 euros, contre 300 à 1 200 euros pour une mise aux normes.

Prix des prises électriques et les interrupteurs

Les prises électriques et les interrupteurs sont particulièrement sollicités au quotidien dans une habitation. Leur usure est donc réelle, même si elle est rarement constatable à l’œil nu.

  • Selon son ampérage, le prix d’une prise électrique peut varier entre 4 et 50 euros. Comptez un total de 20 à 200 euros, pose comprise.
  • Les prises des sorties lumière ressemblent désormais à des fiches à enclencher, reléguant les dominos à l’état d’antiquité dépassée. Plus sécurisées et plus pratiques, elles entrent généralement dans le cadre des rénovations électriques. Comptez 5 euros en moyenne par pièce, hors pose.
  • Le coût d’un interrupteur évolue entre 80 et 160 euros selon son type.

Prix du raccordement électrique

Il s’agit ici de la rénovation du circuit électrique. Cette part du budget est la plus faible, mais elle reste tout de même à inclure dans votre calcul. Comptez 0,50 à 40 euros par mètre de fil électrique, le coût évoluant selon leurs spécificités et leur niveau de finition.

C’est essentiellement la technique de pose qui impacte le coût total.

  • La technique encastrée est plus chère, mais également plus discrète et esthétique. Les fils sont masqués dans le mur, ce qui nécessite le creusement de tranchées qu’il faut ensuite recouvrir.
  • La technique apparente reste moins esthétique, mais elle est plus économique. Les fils et installations restent en surface et sont masqués par des plinthes ou des moulures.

Le coût de la main d’œuvre des travaux d'électricité

Avoir recours à un électricien professionnel pour sa rénovation électrique est indispensable. Seul un artisan qualifié et compétent sera à même de vous conseiller sur les dispositifs à installer et sur le matériel à acheter pour gagner en confort et en sécurité tout en réalisant des économies. Par ailleurs, l’installation de certains matériels et équipements électriques nécessite un savoir-faire précis et des outils spécifiques.

Même si le prix peut varier du simple au double, voire au triple, selon les professionnels et selon les régions, en moyenne un électricien facture 25 à 75 euros HT chaque heure de travail.

La rénovation électrique : quels sont les avantages ?

Rénover une installation électrique est essentiel pour sécuriser son habitation et pour distribuer convenablement le courant aux différentes pièces. Le tableau électrique est une sorte de point central, à l’image d’un cerveau. Il fait le lien entre l’électricité distribuée par le réseau public et les différents équipements de votre habitation.

Comme toute chose au sein d’une maison, l’installation électrique se dégrade avec le temps. Il est donc nécessaire de devoir remplacer certains éléments de temps à autre. Par ailleurs, les normes et les réglementations électriques évoluent. À ce titre, il n’est en conséquence pas possible de vendre un bien qui ne serait pas aux normes en vigueur sans effectuer de travaux. Un diagnostic est toujours sollicité pour mettre en lumière les anomalies.

Une habitation vétuste et/ou non conforme représente un danger et reste la principale cause des accidents domestiques. Tout utilisateur risque d’être électrocuté, de déclencher un court-circuit ou même un incendie. Il convient d’être particulièrement vigilant avec les pièces humides, comme la salle de bain ou la cuisine. La norme NF C15-100 doit impérativement être respectée pour éviter tout danger par le contact entre l’eau et le courant électrique. Sachez par ailleurs qu’en cas d’incident dû à une installation électrique défaillante, vétuste ou ne répondant pas aux normes, votre assureur est en droit de refuser de vous dédommager pour les dégâts.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : fMHD3J

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture