Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Fenêtre et porte d’entrée > Porte d'entrée blindée : comment la choisir ? Quel prix en neuf ou en rénovation ?

Porte d'entrée blindée : comment la choisir ? Quel prix en neuf ou en rénovation ?

Porte d'entrée blindée : comment la choisir ? Quel prix en neuf ou en rénovation ?

Dans près de 8 cas sur 10, les cambrioleurs s’introduisent dans les habitations (ou les locaux professionnels) par la porte d’entrée pour commettre leur méfait. Dans le but de protéger leur lieu de vie ou de travail contre ces irruptions, de plus en plus de particuliers et de professionnels décident de faire poser une porte blindée. Cette porte haute sécurité possède des atouts à bien des niveaux, tant sur le plan technique qu’esthétique. Découvrons les critères de choix incontournables d’une porte blindée ainsi que le budget nécessaire pour une porte blindée neuve ou une pose en rénovation.

Principales caractéristiques d’une porte blindée

La porte blindée offre une haute résistance à l’assaut, ce qui retarde l’irruption d’un cambrioleur. Or, les statistiques le prouvent : ce type de porte haute sécurité mettant la patience du malfaiteur à rude épreuve, celui-ci abandonne généralement son plan avant d’avoir pu pénétrer dans les lieux. Poser une porte blindée peut donc éviter un vol par effraction.

En plus d’augmenter considérablement la sécurité d’un appartement ou d’une maison, la porte blindée – toujours fabriquée en acier et équipée d’un système anti-dégondage – offre bien d’autres avantages, à savoir :

  • Isolation thermique,
  • Isolation acoustique,
  • Coupe-feu,
  • Haute résistance à la corrosion,
  • Longue durée de vie, de l’ordre d’un demi-siècle,
  • Esthétique.

Autre avantage : pour obtenir un nouveau jeu de clés de porte blindée, il est nécessaire de fournir une carte de propriété. Ne peut donc pas faire refaire des clés supplémentaires qui veut.

Critères de choix d’une porte blindée

Pour choisir une porte d'entrée blindée, mieux vaut se tourner vers un modèle répondant à la Norme Iso 9001 qui certifie, sur le plan international, la qualité d’un produit. Il est tout aussi nécessaire de bien veiller aux critères suivants.

Porte blindée certifiée par le CNPP

Le Centre National de Prévention et de Protection ou CNPP classe les différentes certifications des portes blindées en fonction de la performance du bloc-porte et de sa résistance aux effractions. Le degré de résistance des blocs-portes est reconnaissable à la certification A2P qui, en plus, est classée en niveaux, à savoir (dans l’ordre croissant des performances) :

  • A2P BP1 : c’est le niveau 1 de résistance. Il est attribué à un bloc porte si sa serrure est certifiée A2P* (1 étoile).
  • A2P BP2 : ce niveau intermédiaire de résistance concerne les blocs-portes dont la serrure est certifiée A2P** (2 étoiles).
  • A2P BP3 : il s’agit du niveau de résistance optimum. Il ne concerne que les blocs-portes équipés d’une serrure A2P*** (3 étoiles).

Seules les portes blindées certifiées A2P sont reconnues par les assurances.

Porte blindée et résistance au feu

Une porte blindée mérite la mention coupe-feu si, malgré son exposition aux flammes, elle conserve sa résistance mécanique et physique pendant un certain temps : la durée de résistance que l’on exprime en minutes. Cette caractéristique est repérable grâce à deux lettres suivies d’un nombre (composé selon les cas de 2 ou de 3 chiffres), par exemple :

  • I pour l’isolation thermique,
  • E pour l’étanchéité aux flammes et au gaz,
  • (Nombre) pour la durée de résistance. Par exemple, 30 indique que cette durée est a minima de 30 minutes.

Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès d’un spécialiste pour choisir un bloc-porte blindé qui offre la meilleure résistance au feu.

Porte blindée et isolation contre les intempéries

Cette caractéristique est identifiable grâce au classement AEV pour Air, Eau, Vent. Cela signifie que la porte blindée est :

  • Etanche (à l’Air),
  • Imperméable (à l’Eau),
  • Résistante (aux Vents).

C’est un atout à prendre au sérieux pour optimiser le confort intérieur.

Performance d’isolation thermique et phonique d’une porte blindée

Ce sont deux autres caractéristiques de performance dont il faut tenir compte lorsque l’on achète une porte blindée. Plus l’isolation thermique d’une habitation est élevée, plus le logement est confortable et moins la facture énergétique est élevée.

Quant à l’isolation phonique ou acoustique, elle est très importante également car elle participe au confort de l’habitat. N’oublions pas que le bruit est un fléau pour la santé. Cette performance, exprimée en décibels (dB), est considérée comme très bonne lorsque l’indice d’affaiblissement acoustique est suffisant. Par exemple, pour une porte blindée, 40 dB est une performance efficace.

Porte blindée en rénovation : qu’est-ce que c’est ?

La pose en rénovation est une opération qui consiste à augmenter la sécurité d’une habitation – maison ou appartement - tout en conservant le bâti existant. Cela n’entraîne pas de dégradation. En d’autres termes, la porte existante fait l’objet d’une opération de blindage. L’ancien cadre est donc laissé en place.

Afin de bénéficier d’une sécurité optimale, l’idéal est de s’adresser à un spécialiste des portes blindées, que ce soit pour installer une porte neuve ou que l’on opte pour une pose en rénovation. Dans ce domaine, l’à-peu-près n’a pas sa place. Il faut à la fois se protéger contre les cambrioleurs et optimiser son confort intérieur grâce à une porte haute sécurité, c’est-à-dire répondant à toutes les normes en vigueur, qui isole contre le froid et le bruit tout en étant reconnue par les compagnies d’assurance.

Prix d’une porte blindée

Avec sa serrure qui résiste aux effractions, son système anti-dégondage, ses performances indiscutables face aux intempéries et au feu, mais aussi ses performances en termes d’isolation acoustique et thermique, la porte blindée exige un budget plus ou moins conséquent selon qu’elle est en dimension standard ou fabriquée sur-mesure.

Les fourchettes de prix d'une porte d'entrée régulièrement constatées sont extrêmement variables car le prix dépend :

  • Des performances,
  • De la serrure, qui doit évidemment être une serrure de sécurité, celle-ci pouvant être proposée en 3, 5, 7 voire 9 points avec clé brevetée,
  • Du bâti,
  • Des dimensions (il existe une réelle différence entre une porte blindée standard et une porte blindée sur-mesure),
  • De l’aspect esthétique,
  • De la marque,
  • De la durée de garantie.

Voici quelques exemples de prix porte blindée.

Prix porte blindée neuve

  • De 700 à 2 200 € pour un bloc-porte blindé simplement renforcé d’acier,
  • A partir de 1 500 € et jusqu’à 2 600 € pour une porte blindée A2P BP1 ou BP2.
  • Entre 800 et 3 500 € pour un blindage en rénovation d’une porte existante, que celle-ci soit en PVC, en bois ou en alu.
  • On peut atteindre 6 500 € pour renforcer le bâti, la porte, le bloc-porte et la serrure.

Dans le domaine de la porte blindée, il est illusoire de penser que les nombreux modèles se situent dans une fourchette de prix relativement restreinte. Le prix de base peut être multiplié par 10 ou 12 selon les spécificités d’un bloc-porte blindé. Pour budgétiser ce type d’achat et éviter les dépenses imprévues, il est vivement recommandé de demander 2 ou 3 devis au minimum. Cela permet de prendre le temps de comparer les différents modèles et les prix.

Prix système d’ouverture blindé en rénovation

Tous ces exemples de prix s’entendent pose comprise.

Il faut penser à ajouter le coût de certaines prestations comme la personnalisation de la porte blindée avec une peinture de couleur et/ou la pose de moulures par exemple. Ce type de détail est important si l’on souhaite que son dispositif anti-effraction s’intègre parfaitement à l’environnement et se marie bien au style de la construction.

Le prix d’une porte blindée ou d’un bloc-porte anti-effraction ne doit jamais être le seul critère de choix, le plus important étant de pouvoir protéger sa famille et ses biens contre les risques d’intrusion. Quelle que soit la solution choisie (porte blindée neuve ou en rénovation), c’est une bonne décision que de vouloir remplacer une simple porte d’entrée en bois ou en PVC qui n’offre pas les mêmes garanties ni la même sécurité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 8JkdzU

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture