Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Gros œuvre et rénovation > Pourquoi et comment nettoyer et entretenir sa toiture ? Nos conseils

Pourquoi et comment nettoyer et entretenir sa toiture ? Nos conseils

Pourquoi et comment nettoyer et entretenir sa toiture ? Nos conseils

La toiture doit être conservée en parfait état car c’est elle qui protège l’ensemble de l’habitation. Elle contribue donc largement au confort et à la sécurité des occupants. Pas question de la négliger. Il faut la nettoyer régulièrement, la traiter, l’imperméabiliser, mais également déboucher certains éléments et changer les pièces défectueuses sans attendre. Le nettoyage et l’entretien de sa toiture impliquent d’intervenir sur le toit. L’opération étant risquée, de nombreux propriétaires choisissent de faire appel à un professionnel.

Nettoyer sa toiture : quand, comment ?

Poussières, débris végétaux, pollution, lichens, mousses : la toiture s’encrasse au fil du temps. Il est donc crucial de la nettoyer régulièrement pour qu’aucun de ces éléments ne puisse s’incruster. On conseille de procéder à cette opération de nettoyage de la toiture au début du printemps. Si la maison est située dans une zone très arborée, un deuxième nettoyage du toit peut être effectué au cours de l’automne lorsque les arbres à feuillage caduc ont perdu une grande partie de leurs feuilles.

Le nettoyage de la toiture permet de vérifier le bon état de tous les éléments qui la composent, de voir également si les gouttières et les chéneaux ne sont pas bouchés par les débris végétaux.

La meilleure façon de procéder est d’utiliser un nettoyeur haute pression car c’est :

  • Facile,
  • Rapide,
  • Efficace,
  • Economique,
  • Ecologique.

Le nettoyeur haute pression n’exige que très peu d’efforts. Grâce à la puissance de son jet d’eau, il nettoie parfaitement la toiture, y compris dans les recoins. On y va tout de même doucement avec la pression car si elle est trop forte, il existe un risque réel d’endommager les tuiles les plus fragiles.

En tout cas, avec cet appareil redoutable, il est inutile d’acheter des produits décapants bien souvent composés d’ingrédients chimiques que notre environnement n’apprécie pas vraiment. Tout au plus quelques gouttes d’eau de javel peuvent venir à bout des mousses les plus récalcitrantes, mais ce produit aux vapeurs toxiques est à utiliser de façon très exceptionnelle.

Déboucher les gouttières

Une fois le nettoyage de la toiture effectué avec le nettoyeur haute pression équipé d’une lance adaptée, il faut s’atteler au débouchage des gouttières et plus généralement de tous les conduits permettant l’évacuation des eaux pluviales. Il est important d’agir au plus vite afin que le bouchon formé éventuellement par les amas de débris végétaux ne descende dans la canalisation et la bouche complètement ou ne s’accumule au niveau du regard. Là encore, on recommande de vérifier régulièrement gouttières et regards pour éviter les ennuis. La procédure est simple et se déroule de la façon suivante.

  • Enfiler une paire de gants de protection,
  • Ôter manuellement feuilles mortes et autres résidus végétaux,
  • Insérer ensuite l’extrémité d’un tuyau d’arrosage pour finir de nettoyer la gouttière au jet d’eau.

Quand les gouttières sont parfaitement débouchées, l’eau doit s’écouler correctement. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’un bouchon de crasse est coincé. Il faut dans ce cas utiliser un furet pour le déloger. On procède de la même manière pour éliminer un bouchon qui obstrue la canalisation d’eau pluviale.

Attention : on ne nettoie jamais les gouttières et les canalisations avec un nettoyeur haute pression ! Cette tâche ne peut être exécutée que par un professionnel.

Traiter la toiture contre les mousses

Il peut être nécessaire d’appliquer des traitements spécifiques sur le toit pour qu’il reste propre et beau plus longtemps. Il existe différentes solutions anti-mousses pour toiture. A titre préventif, on peut traiter son toit avec un produit antimousses à pulvériser après un nettoyage complet de la toiture puis à rincer ou non, selon le produit. La procédure à suivre à la lettre est indiquée sur l’emballage par le fournisseur.

Le fil de cuivre

Vieux remède qui a fait ses preuves, le fil de cuivre au contact de l’eau entraîne une oxydation qui empêche l’apparition des lichens et des mousses. Pour une efficacité à long terme, il est indispensable de remplacer les fils de cuivre tous les 5 ou 6 ans. Il faut noter que le fil de cuivre ne doit pas être installé sur une toiture en zinc.

Le traitement hydrofuge

Il est très utile pour se protéger contre les infiltrations et plus généralement contre l’humidité dont les conséquences sur l’habitat et la santé des occupants sont néfastes. Il s’agit d’une solution applicable à la brosse. Elle est dotée d’un pouvoir corrosif, c’est pourquoi elle ne convient pas à tous les types de couverture. Pour la même raison, la manipulation d’un traitement hydrofuge exige certaines précautions. Mieux vaut confier cette tâche à un professionnel.

Vérifier sa toiture

Lors du nettoyage de la toiture, il est utile de se livrer à une petite vérification des différents organes. Cela permet de s’assurer qu’elle est en parfait état. Pas question pour autant de jouer les équilibristes. On se contente d’observer les éléments visibles du bas sans monter sur le toit. Les principaux points de contrôle sont les suivants :

  • La couverture : l’état visuel des tuiles, ardoises ou autre doit être impeccable,
  • Les gouttières : on recherche le moindre signe d’oxydation,
  • Le faîte : sa ligne est bien droite lorsqu’il est en parfait état,
  • Le conduit de fumée : toutes ses parties sont à surveiller.

Si l’on a repéré des dégâts, même minimes, il est indispensable de prendre contact avec un artisan couvreur qui se chargera des réparations.

On termine l’inspection de la toiture en montant au grenier ou dans les combles. Cela permet de vérifier que le dessous de la toiture est intact tout comme l’isolation d’ailleurs et qu’il n’existe pas de parasites dans la charpente. Les termites par exemple, sont un véritable fléau dans la maison. En cas de traces de poudre de bois sur le plancher des combles, il n’y a qu’une solution : appeler un spécialiste d’urgence. En l’absence d’intervention, toute la charpente peut être détruite.

Confier l’entretien de sa toiture à un professionnel

Le meilleur conseil que l’on puisse donner aux propriétaires est de jouer la prudence. Couvreur est un métier qui exige une grande expérience pour éviter les accidents. De plus, ce spécialiste de la toiture est capable de déceler la moindre faille et d’y remédier. Repositionner des tuiles soulevées par une tempête ou remplacer des tuiles cassées, démousser, nettoyer, déboucher les gouttières et canalisations d’eaux de pluie, réparer le faîtage, inspecter et traiter la charpente sont parmi les nombreuses tâches à confier à l’artisan couvreur pour conserver sa toiture en parfait état et faire en sorte qu’elle reste aussi belle qu’à l’origine.

On peut demander trois ou quatre devis entretien/nettoyage/réparation toiture pour évaluer le coût exact de l’intervention en fonction des besoins. La dépense en vaut la peine, tant pour des raisons de sécurité que pour préserver l’ensemble de son habitation.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 6r2hjS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture