Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Jardin et extérieur > Prix de pose d'un dallage extérieur terrasse et allée : coût, devis et conseils

Prix de pose d'un dallage extérieur terrasse et allée : coût, devis et conseils

Prix de pose d'un dallage extérieur pour terrasse : coût, devis et conseils

Afin de prévoir le budget nécessaire pour poser une dalle sur la terrasse extérieure ou autour de la piscine, il est nécessaire de tenir compte de la qualité du matériau mais tout autant de la nature du support ainsi que de bien d’autres points susceptibles d’imposer différentes contraintes. Pierre naturelle, résine, carrelage sont parmi les nombreuses déclinaisons des dallages. A chacun d’aménager son extérieur en fonction de ses capacités financières, sans négliger les contraintes techniques susceptibles de s’imposer.

Dallage extérieur : les contraintes à prévoir

Lorsque l’on projette d’aménager une terrasse pour améliorer le confort et l’esthétisme de son environnement extérieur, il est indispensable de se montrer prévoyant afin de ne pas être confronté au moment des travaux à des problèmes insolubles. La question cruciale à se poser est : faut-il couler une dalle en béton ?

Dans quel cas couler une dalle en béton ?

On peut être amené à couler une dalle en béton avant de poser un dallage. Il ne s’agit pas d’une simple couche de finition que l’on appelle la chappe, mais d’un élément destiné à porter une construction comme un abri en parpaing ou en briques par exemple pouvant accueillir une cuisine d’été. Si la chappe n’est épaisse que de quatre ou cinq centimètres tout au plus, la dalle en béton quant à elle atteint allègrement les dix ou douze centimètres.

La dalle bétonnée est un élément porteur. Elle est constituée de ciment, d’eau, de sable et de gravier mais également de ferraillement dans le cas d’un béton armé. Elle doit être stable et solide et ne pas risquer de se fissurer. Cela implique un véritable savoir-faire. C’est pourquoi il est toujours recommandé de confier le coulage d’une dalle en béton à un professionnel qui connaît toutes les techniques à appliquer pour qu’il n’y ait, par la suite, aucun risque d’infiltration et/ou de glissement.

Couler une dalle en béton : quel budget prévoir ?

Pour couler une dalle en béton, une entreprise facture :

  • Entre 300 et 500 €/jour, prix auquel il convient d’ajouter la TVA. Le prix horaire dépend des difficultés qui peuvent être imposées par la structure du sol ou bien par un accès sur le chantier compliqué avec des engins.
  • Environ 160 €/M3 de béton industriel ou de l’ordre de 280 €/M3 pour du béton coulé,
  • De 10 à 20 €/M² pour tous les travaux de préparation,
  • 15 à 22 € par mètre linéaire pour l’exécution des coffrages.

Ainsi, le coût global d’une dalle en béton d’une dizaine de centimètres d’épaisseur se situe dans une fourchette comprise entre 67 et 72 €/M², soit pour une terrasse de 30 M² plus de 2 000 €.

Poser une terrasse : le choix des dalles

Il existe un vaste choix de dallages destinés à être posés en extérieur. C’est dans cette catégorie qu’il faut d’ailleurs choisir les dalles pour qu’elles soient suffisamment résistantes aux UV, à la grêle, au gel, à l’humidité et aux amplitudes de températures. Les prix généralement constatés sont les suivants :

  • La dalle en gravillons, constituée en béton, elle est la moins chère de toutes les dalles avec un prix compris entre 12 et 45 €/M².
  • La pierre reconstituée aux nombreuses finitions à choisir pour une harmonie parfaite entre la terrasse et la maison par exemple, est vendue entre 18 et 70 €/M².
  • La pierre naturelle est très prisée pour sa noblesse et sa beauté. Déclinée en de nombreux niveaux de qualité, elle coûte entre 40 et 180 €/M².
  • Le carrelage extérieur qui s’entretient facilement coûte de 8 à 140 €/M².
  • Les dalles en résine d’une grande résistance et aux nombreux coloris exigent un budget compris entre 40 et 110 €/M².

Lorsque l’on dispose d’un budget serré, on a tout intérêt à choisir un dallage extérieur qui n’oblige pas à couler une dalle mais peut se poser sur un lit de sable tout en garantissant une excellente stabilité. Bien entendu, cette décision doit être prise sous condition qu’une dalle en béton ne s’impose pas. D’où l’importance de demander conseil à un artisan expérimenté.

Il existe une autre solution pour aménager son extérieur : les dalles végétales pour terrasse très tendance. Une dalle de gazon naturel coûte entre 20 et 28 €/M² en fonction de sa qualité.

Frais annexes pour sécuriser une terrasse surélevée

Si la terrasse n’est pas en rez-de-jardin, elle peut nécessiter la pose d’un garde-corps afin d’être parfaitement sécurisée. Le garde-corps devient obligatoire dès lors que la hauteur de chute d’une terrasse située en hauteur est de 100 centimètres. C’est un cas de figure assez fréquent lorsque la maison possède un sous-sol semi-enterré par exemple ou si l’on souhaite aménager une terrasse à l’étage.

Le garde-corps peut être :

  • Vitré : c’est une excellente solution lorsque l’on souhaite protéger sa terrasse des vents froids, notamment dans les régions au climat rude où la belle saison tarde parfois à s’installer. Ce type d’élément en verre coûte relativement cher, de l’ordre de 200 à plus de 500 € le mètre linéaire, selon que l’on opte pour un verre dépoli ou un verre transparent dont l’épaisseur est variable.
  • En câble : constitué de câbles ou bien de traverses de différents matériaux, c’est un bon compromis entre déco extérieure et praticité, les barres pouvant servir de support à des balconnières. Cette solution permet un mariage original entre différents matériaux comme par exemple les poteaux en bois et les câbles en acier. Pour cette déclinaison de balustrade, la facture se situe entre 180 et 520 € le mètre linéaire.
  • En inox : un style dans l’air du temps qui apporte une touche de modernité à l’espace extérieur. Son prix se situe entre 110 et 460 € le mètre linéaire.
  • En pierre, reconstituée ou naturelle : parfait pour donner à la propriété un caractère particulier. En fonction du matériau – synthétique ou naturel -, il faut compter entre 40 et 320 € le mètre linéaire.
  • En bois : ce matériau noble permet d’apporter une touche authentique à son espace extérieur. Il faut débourser entre 60 et 300 le mètre linéaire.
  • Le fer forgé : toujours aussi prisé pour le caractère singulier qu’il apporte à la terrasse, entre l’ancien et le contemporain. Un garde-corps en fer forgé d’entrée de gamme coûte environ 70 € le mètre linéaire et pour du haut-de-gamme, le budget est largement plus important, de l’ordre de 600 € le mètre linéaire.
  • Les panneaux en tôle : très appréciés sur une terrasse qui agrémente une maison contemporaine, ils donnent du style, entre l’urban chic et l’indus’. La tôle laisse de nombreuses possibilités de décoration pour créer un univers singulier. Son pris se situe dans une fourchette de 300 à 800 € le mètre linéaire.

Au moment de choisir sa balustrade garde-corps pour une terrasse surélevée, il faut prendre en compte l’aspect esthétique de cet élément qui garantit la sécurité des personnes. On essaie de la choisir en harmonie avec la construction et le dallage de la terrasse, en fonction de ses possibilités financières. Il est indispensable de faire établir plusieurs devis pour budgétiser cet aménagement extérieur.

La législation sur le garde-corps est stricte. Avant de choisir le style de protection de terrasse que l’on souhaite installer, il est fondamental de bien se renseigner pour connaître les obligations en termes de hauteur de garde-corps.

Si le terrain le permet, il est possible d’aménager une terrasse montée sur plots. C’est une solution intéressante en termes de budget puisqu’elle coûte tout au plus 900 € pour une superficie de 40 M². C’est une surface qui permet d’installer un salon de jardin, un barbecue et de jolies potées et jardinières qui apportent une note végétale bien agréable à cet univers axé sur la détente et la convivialité.

En tout cas, quelle que soit la terrasse choisie, dès lors qu’elle est parfaitement réalisée, elle donne au jardin une touche esthétique qui change tout et donne de la valeur à la maison. Mais pour respecter la réglementation en vigueur, il faut toujours commencer par s’informer sur les formalités éventuelles.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : yjfGpX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • Le big bag une solution de stockage pratique Le big bag une solution de stockage pratique Comme l’année dernière, j’ai remplacé mon radiateur électrique du salon par un poêle à bois, je dois rapidement régler les problèmes de stockage de mes buches, pour les préserver de...
  • L’installation d’un portail extérieur L’installation d’un portail extérieur Quand le portail extérieur commence sérieusement à perdre en esthétisme, mais surtout en sécurité, il faut le remplacer sans plus attendre. Cette tâche est facile à accomplir, mais seulement...