Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Gros œuvre et rénovation > Comment choisir son carrelage d’intérieur : nos conseils

Comment choisir son carrelage d’intérieur : nos conseils

Comment choisir son carrelage d’intérieur : nos conseils

Le choix d’un carrelage est si important qu’il est souvent difficile de se décider pour un modèle plutôt qu’un autre. Tout a son importance : le matériau, les dimensions, l’épaisseur, la couleur mais aussi la qualité car le carrelage d’intérieur doit être résistant, peu sensible aux rayures et non-glissant. Et s’il est en harmonie avec la déco, c’est encore mieux. Voici comment affiner son choix au moment d’acheter un carrelage d’intérieur afin qu’il soit parfaitement adapté à la pièce dans laquelle il doit être posé.

Carrelage intérieur : les matériaux

Il existe trois grandes catégories de carrelages d’intérieur : le ciment, la céramique et la pierre naturelle.

  • Carreau de ciment : très courant, c’est un carrelage basique fabriqué à base de sable, de poudre de marbre et de ciment. C’est le moins cher de tous les carrelages d’intérieur.
  • Carrelage en grès :
    • cérame pleine masse, le plus résistant des carrelages en grès,
    • cérame émaillé, résistant à l’abrasion mais sensible aux chocs,
    • grès émaillé, moyennement résistant aux chocs.
  • Carrelage en terre cuite : son unique composant est l’argile. Il peut être posé dans une pièce humide comme la salle de bain ou la cuisine dès lors qu’il a subi un traitement hydrofuge.
  • Carrelage en pierre naturelle :
    • ardoise, très appréciée pour sa teinte sombre qui s’ingère parfaitement à une décoration contemporaine,
    • marbre, très résistant et raffiné,
    • pierre calcaire, facile à entretenir elle est recherché pour son toucher soyeux et ses teintes claires,
    • quartzite, un carrelage recherché pour la variation de son aspect et de ses tonalités,
    • granit, d’une grande élégance il est très résistant.

Poser du carrelage au sol pour personnaliser son intérieur

Aujourd’hui, le carrelage est le revêtement de sol idéal pour qu’un intérieur ne ressemble à aucun autre. De nombreuses finitions permettent de multiplier les solutions de décoration car le carrelage peut être d’aspect vieilli, brut, brillant, patiné ou poli. Il peut également imiter à la perfection des matériaux nobles comme le bois.

Un carrelage qui imite le bois

Le carrelage d’intérieur imitation bois est une excellente alternative au parquet car il apporte une touche authentique à l’habitation et s’entretient plus facilement que le bois. Il possède des variantes au niveau de la texture, des nervures et des tonalités si bien qu’une fois posé, il donne un résultat bluffant, plus vrai que nature.

Une forme adaptée à chaque superficie

Afin d’apporter plus de personnalité à sa décoration intérieure, il est possible de choisir des formes et des dimensions de carreaux bien différentes des standards. Ainsi, pour apporter une touche contemporaine à une pièce de grande superficie, mieux vaut privilégier :

  • Les carrelages carrés 80 x 80 cm ou 60 x 60 cm
  • Les carrelages rectangulaires 30 ou 45 x 90 cm ou bien 30 x 60 cm. Cette forme est très recherchée pour créer des effets graphiques.

Quant aux pièces de petite superficie, elles se prêtent plus à la pose de carrelage 30 x 30 cm ou 20 x 20 cm.

Les mosaïques, formées de très petits carreaux colorés, se posent avec parcimonie car avec ce type de carrelage, mieux vaut éviter le total look un peu trop chargé.

Selon l’effet visuel recherché, les carreaux de sol peuvent être posés en quinconce, en diagonale ou de façon plus classique avec la pose droite. Si cette dernière est la plus économique, les deux autres génèrent de la perte, obligeant à acheter entre 10 et 15 % de carrelage en plus selon les cas.

Carrelage d’intérieur : les normes

Plusieurs normes permettent de classer les carrelages.

  • La glissance avec pieds nus mouillés : le niveau d’adhérence est indiqué par les lettres A, B et C (C concerne les carrelages à forte adhérence),
  • La glissance avec pieds chaussés : de R9 à R13 (R9 signifie adhérence standard et R13 adhérence excellente),
  • La résistance à l’abrasion NF EN ISO 10645-7
  • La résistance à la rayure : pour cela on utilise l’échelle de MOHS (de 1 à 10)
  • Le degré de résistance : Norme UPEC (Usure, Poinçonnement, Eau, Produits chimiques),
  • La destination du produit avec la norme EN ISO 10545-7 suivie de la classe PEI, celle-ci étant une équivalence à la norme UPEC. Elle indique la résistance du carrelage en fonction de son usage et des lieux dans lesquels il est posé. La mention PEI est suivie d’un chiffre (de 0 à 5), indiquant :
    • la résistance du carrelage,
    • son degré d’abrasion,
    • les lieux auxquels le carrelage est destiné.

Par exemple, PEI 0 signifie que le carrelage ne peut être posé au sol, PEI 1 qu’il ne peut être posé à l’extérieur, et PEI 5 que le carrelage est extrêmement résistant à l’abrasion et convient à des lieux fortement fréquentés comme les commerces.

Il est très important de choisir le carrelage d’intérieur en prenant ces différentes normes en compte. Par exemple, dans une cuisine et une salle de bain, on opte pour un carrelage PEI IV traité hydrofuge, antidérapant et parfaitement étanche. Dans une chambre, un carrelage PEI II convient tout à fait alors que dans une entrée il est nécessaire d’opter pour un PEI III ou un PEI IV.

Carrelage intérieur : une affaire de style

Coloris, effets de matière, finition, sont autant de points à définir selon le style que l’on préfère. Le carrelage intérieur a en tout cas un impact sur l’ambiance que l’on souhaite créer chez soi. Avec ce revêtement de sol, on peut obtenir un style classique, rétro, contemporain, design, apporter une touche naturelle à une pièce, créer un univers lumineux ou au contraire assombrir l’ensemble d’une pièce… On comprend donc que pour mettre un espace en valeur, le carrelage doit être acheté après réflexion.

Pour bien choisir son carrelage et obtenir une décoration intérieure réussie, mieux vaut retenir que :

  • Les couleurs foncées sont plutôt destinées à une pièce de grande superficie car elles ont tendance à rapetisser visuellement l’espace. Le noir est intemporel, à la fois moderne et raffiné.
  • Les teintes claires agrandissent visuellement l’espace, elles sont donc parfaites dans une petite pièce. De plus, elles permettent d’apporter une touche d’élégance à la décoration intérieure.
  • Les teintes vives apportent une touche dynamique,
  • Les tonalités douces sont préférables pour créer une ambiance zen. Sobres, elles sont plus faciles à harmoniser avec le reste de la déco.

Avec ses très nombreux coloris et effets de matières, le carrelage d’aujourd’hui est une véritable révolution dans le domaine de l’aménagement de l’habitat.

En optant pour un carrelage de belle qualité, on obtient un résultat durable et très esthétique. Mais la réussite tient également au respect des techniques de pose du carrelage. C’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé de confier ce type de travaux à un artisan expérimenté. Faire appel à un spécialiste permet en plus d’être parfaitement conseillé quant au choix de ce revêtement de sol décliné à l’infini. Avec les conseils d’un pro, on est sûr d’acheter les carrelages adaptés à chaque type de pièce car dans ce domaine il faut vraiment se fier aux normes. Quelques clics suffisent pour obtenir plusieurs devis carrelage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : tihyb7

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

  • Prix de rénovation d'une maison : conseils et devis Prix de rénovation d'une maison : conseils et devis Du simple rafraîchissement à la rénovation lourde d’une maison en ruine, le budget à consacrer aux travaux est extrêmement variable mais les avantages sont à la hauteur de la dépense. Avant...
  • Comment vitrifier un parquet ? Comment vitrifier un parquet ? Applicable autant sur un parquet neuf qu’un parquet ancien, le vitrificateur est un film fin qui imperméabilise et protège le revêtement tout en le rendant plus résistant aux taches et à...