Vous êtes ici : Dossiers et conseils bricolage, construction, rénovation pour la maison > Fenêtre et porte d’entrée > Changer ses fenêtres en bois pour des fenêtres en PVC : quels avantages ? Quel coût ?

Changer ses fenêtres en bois pour des fenêtres en PVC : quels avantages ? Quel coût ?

Changer ses fenêtres en bois pour des fenêtres en PVC : quels avantages ? Quel coût ?

Le bois est un matériau noble mais qui après quelques années montre des signes de vieillissement. Lorsqu’il est le composant essentiel d’une fenêtre, cette usure impacte la qualité de l’isolation. C’est pourquoi on peut être amené à remplacer ses fenêtres en bois par des fenêtres en PVC, un matériau plus moderne. Faisons le point sur les avantages que cela procure et sur le budget à consacrer à l’opération.

Pourquoi faut-il changer ses fenêtres en bois ?

Un propriétaire peut souhaiter changer ses fenêtres en bois pour différentes raisons, à savoir :

Améliorer l’isolation thermique

Les fenêtres d’un autre âge sont en piteux état et ne ferment plus parfaitement. Le bois est vermoulu, fendu, déformé : l’air froid finit par pénétrer à l’intérieur de l’habitation en hiver, et lorsqu’il fait très chaud dehors durant la saison estivale, la température intérieure finit par être intenable.

Augmenter l’isolation phonique

Avec de veilles fenêtres en bois, côté nuisances sonores, ça n’est pas mieux ! Avec des fenêtres qui ferment mal, les bruits extérieurs sont hautement perceptibles depuis l’intérieur de la maison, de jour comme de nuit, et cela peut être source de stress. Les très anciennes fenêtres en bois que l’on installait sur les maisons n’étaient en en plus qu’à simple vitrage. Or, celui-ci affiche une piètre performance en termes d’isolation acoustique (et thermique aussi d’ailleurs).

Lorsque l’on souhaite moderniser ses fenêtres afin de bénéficier d’un plus grand confort intérieur, il suffit d’opter pour un double vitrage ou un triple vitrage. C’est généralement le moment choisi pour passer du bois au profit d’un tout autre matériau.

Passer moins de temps à entretenir ses fenêtres

De nombreuses personnes souhaitent opter pour un matériau qui nécessite moins d’entretien que le bois. C’est le cas du PVC qui qui n’exige que très peu d’entretien pour conserver son aspect d’origine mais aussi ses propriétés mécaniques. Il résiste aux intempéries et aux UV. Un simple coup d’éponge humide suffit à nettoyer parfaitement les fenêtres en PVC.

Améliorer l’aspect de sa maison

Les fenêtres en bois apportent une touche authentique à la façade et très esthétique aussi à condition qu’elles soient en bon état. Lorsqu’elles sont pourries, l’allure générale est loin d’être glamour. De nouvelles fenêtres modernisent la déco extérieure, notamment lorsqu’elles sont en PVC.

Changer ses fenêtres en bois pour réaliser des économies d’énergie

Même si changer ses fenêtres a un coût assez important, les économies d’énergie que l’on peut réaliser grâce à des fenêtres neuves représentent un bon retour sur investissement. Prenons l’exemple d’une maison de 100 M² composée d’une entrée, de 3 chambres, séjour, cuisine, une salle de bain et de WC indépendants, soit 9 fenêtres. Après le remplacement de la totalité des fenêtres, l’économie réalisée sur le chauffage chaque année, sous un climat tempéré, s’évalue ainsi :

Sachant que changer 9 fenêtres coûte entre 6 000 et 9 000 €, il ne faut que quelques années pour amortir son investissement.

De plus, de belles fenêtres qui ferment bien augmentent la valeur d’un bien immobilier quel qu’il soit. C’est très important en cas de revente de sa maison.

Fenêtres en PVC, la qualité à prix serré

Le PVC est un matériau qui a la cote même lorsque l’on ne souhaite pas réserver un budget trop important à ses nouvelles fenêtres. Pour une somme raisonnable, on peut grâce au PVC disposer d’une solution offrant de nombreux avantages, tels que :

  • Une bonne performance en termes d’isolation thermique et acoustique,
  • Un design actuel, le PVC se déclinant en une très large palette de couleurs ou bien en différentes teintes qui imitent le bois,
  • La facilité d’entretien.

Le PVC est le matériau idéal pour bénéficier d’un bon rapport qualité/prix. C’est pour cette raison que sur 10 fenêtres vendues, 6 sont en PVC.

Le prix d’une fenêtre en PVC dépend bien entendu des dimensions de la fenêtre, du type de vitrage mais aussi de la couleur du PVC et de la présence ou non de petit-bois. Voici quelques fourchettes de prix TTC fenêtre en PVC.

  • Fenêtre PVC double vitrage à deux vantaux de 125 x 120 cm : de 150 à 300 €,
  • Fenêtre PVC double vitrage à deux vantaux de 115 x 100 cm : de 80 à 240 €.

A ces tarifs il convient d’ajouter le coût de dépose de l’ancienne fenêtre en bois et le coût d’installation de la nouvelle fenêtre en PVC.

Fenêtres en PVC, du haut de gamme sinon rien

Pour bénéficier d’une bien meilleure qualité, il est recommandé d’opter pour une fenêtre en PVC de gamme supérieure, bien qu’elle soit plus chère que le modèle d’entrée de gamme comme le montrent les fourchettes de prix indiquées précédemment.

Si l’on souhaite obtenir un chiffrage précis correspondant à ses besoins, le plus simple est de demander des devis par le biais d’un comparateur fenêtres en ligne. La démarche se fait en quelques clics. Elle permet d’évaluer le coût et la faisabilité du projet sans perdre de temps. Bien sûr, les devis menuiserie sont entièrement gratuits et sans engagement.

L’artisan choisi se rend ensuite chez son client pour discuter du projet point par point. Très à l’écoute, ce professionnel pourra l’aiguiller vers les fenêtres en PVC de très bonne qualité et lui indiquer toutes les aides financières auxquelles il peut prétendre afin de réduire sa dépense.

Des aides financières pour changer ses fenêtres

Le changement de fenêtres répondant aux préoccupations environnementales, différentes aides sont accordées sous conditions pour ce type d’aménagement. Il est important de se renseigner sur toutes les solutions possibles car ces avantages financiers réduisent considérablement le coût de l’opération. Parmi les aides possibles, on retrouve par exemple :

  • Les primes d’Energie accordées sous conditions et selon le fournisseur d’énergie,
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ou CITE de 30 % maximum du coût global,
  • L’éco PTZ ou éco Prêt à Taux Zéro, sans conditions de revenus,
  • La TVA réduite à 5,5 %,
  • Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat ou Anah réservées aux revenus modestes.

Il est parfois possible de se voir aussi accorder certaines aides versées par les collectivités locales.

Remplacer ses fenêtres en bois par des fenêtres en PVC est vraiment une solution économique qui permet d’améliorer le confort de l’habitat et l’aspect esthétique de la maison. Il faut cependant savoir que le PVC n’est pas adapté aux fenêtres de très grande dimension, aux portes-fenêtres et aux baies vitrées. Le polychlorure de vinyle (PVC) est un matériau dont la solidité n’est pas suffisante pour garantir la durabilité d’équipements aussi lourds.

Si l’on souhaite acheter ce type d’ouvrant XXL, on peut se tourner de préférence vers l’alu ou bien encore vers le mixte, soit une association de matériaux tels que l’alu et le PVC ou bien l’alu et le bois. Là encore, les tarifs peuvent être obtenus en quelques clics.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Raconter votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : frFNUQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture