Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Jardin > L’installation d’un portail extérieur

L’installation d’un portail extérieur

Quand le portail extérieur commence sérieusement à perdre en esthétisme, mais surtout en sécurité, il faut le remplacer sans plus attendre. Cette tâche est facile à accomplir, mais seulement pour les personnes habituées aux gros travaux de bricolage.

N’hésitez pas à solliciter les services d’un artisan pour l’installation de votre portail

Portail à battants

Que votre choix se porte sur un portail en aluminium, en bois, ou encore en fer, le rôle de cet équipement est, avant toute chose, de protéger votre propriété des intrusions, tout en préservant votre vie privée. D’où la nécessité d’amarrer le portail à un point d’ancrage, ainsi qu’à des moyens de fixation solides. Et toujours dans cette optique, ses piliers doivent également résister aux nombreuses utilisations quotidiennes.

C’est pourquoi je recommande fortement de faire appel à un professionnel pour l’installation d’un portail, surtout pour une première fois. En effet, afin de s’assurer de la solidité de la structure, des connaissances particulières en maçonnerie et en menuiserie sont indispensables. Autrement, votre portail ne fera pas long feu et s’écroulera au bout de quelque temps. Pour éviter toute mésaventure, j’ai décidé de confier cette responsabilité à un professionnel et cela même si j’estime être - en toute modestie - un bricoleur confirmé.

La pose d’un portail à battant

Vous pensez avoir les compétences nécessaires pour installer vous-même votre portail ? Ces quelques conseils vous seront peut-être utiles. Et si votre choix s’est porté sur les modèles à battants, deux possibilités s’offrent à vous, à savoir une ouverture vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Néanmoins, le premier dispositif est le plus rencontré, particulièrement si la maison borde une rue publique. Et bien sûr, l’idéal est d’adapter les dimensions du nouveau portail à l’ancien.

De ce fait, vous n’êtes pas dans l’obligation de refaire entièrement les piliers de votre portail à deux vantaux. Autrement, si tout comme moi, vous l’avez troqué pour un modèle plus haut, n’oubliez pas que la hauteur réglementaire des piliers doit être d’au minimum vingt centimètres plus haut que le portail lui-même. Ne pas oublier également de prévoir un garde sol de vingt-cinq centimètres, pour permettre aux eaux de pluie de s’évacuer librement, sans aucun obstacle.

La pose d’un portail coulissant

Portail coulissant

En alternative au portail à battants, certains propriétaires préfèrent les portails coulissants. Ce dispositif est à privilégier dans les configurations où il y a un manque de recul pour un portail à vantaux. Mais une porte extérieure coulissante séduit également pour sa praticité dans le cas d’une allée fortement en pente. Ici aussi, je préconise fortement le savoir-faire d’un professionnel. En effet, pour fonctionner, ce type de portail exige l’installation d’un rail de guidage, que l’ouverture se fasse vers la gauche ou vers la droite.

Dans tous les cas, un portail coulissant pèse lourd. Vous ne pouvez donc pas vous occuper tout seul de cette tâche sans l’aide de quelques bras costauds. En outre, pour fixer solidement le portail, des percements et des vissages dans le béton seront à prévoir. Ainsi, avant de commencer les travaux, vérifiez si vous avez à portée de main certains outils comme la visseuse et la perceuse. Investissez également dans des scies à métaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

1 commentaire

Écrit par Nathan le 27/05/2014 à 15h24

Oui, je suis tout à fait d’accord, pour les gros travaux maisons et bricolage, il est vivement conseillé de faire appel à un artisan expert.

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : iTAAx6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture