Vous êtes ici : Liste des dossiers et tutos bricolage > Gros travaux > Porte de garage sectionnelle, basculante ou enroulante : laquelle choisir ?

Porte de garage sectionnelle, basculante ou enroulante : laquelle choisir ?

Que votre projet soit de remplacer une ancienne porte de garage ou d'en choisir une pour votre nouvelle habitation, dans les deux cas, elle doit répondre à trois impératifs que sont : la praticité, la sécurité et l’esthétisme. Basculante, enroulante ou sectionnelle… Quel modèle pour vous ?

Porte de garage

La porte de garage sectionnelle

La porte de garage sectionnelle s'ouvre verticalement, pour se positionner en parallèle du plafond. De fabrication allemande, les portes de chez Hormann sont entièrement automatisées et répondent aux normes françaises, ainsi qu’aux exigences européennes. Elles sont disponibles dans un large choix de coloris et sont très performantes en matière d’isolation. D’ailleurs, de par son absence d'encombrement, la porte sectionnelle s’adapte parfaitement aux petits garages. C’est d'ailleurs pourquoi ce modèle rencontre de plus en plus de succès auprès des particuliers.

Que de nombreux atouts entre sa sécurité optimisée, son esthétisme, l’inexistence de débordement extérieur, ainsi que la possibilité d’y intégrer un portillon piéton ! Avec ce modèle, les murs latéraux sont dégagés et peuvent être utilisés comme espaces de rangement. Pour ce faire, vous n’avez qu’à y construire des étagères. Sinon, dans le cas où le garage est doté d’un plafond bas, en alternative, l’ouverture peut aussi se faire sur les côtés, mais le mode de fonctionnement reste le même.

La porte de garage basculante

Modèle de porte de garage sans doute le plus rencontré, la basculante intéresse surtout pour son très bon rapport qualité/prix. Avec une structure simple, puisque composée d’un seul bloc, la basculante est très facile et rapide à poser. En outre, ce modèle est très sobre et élégant, mais surtout très commode à manœuvrer, notamment si vous ne prévoyez pas d’investir dans un système de motorisation.

Et tout comme les gammes sectionnelles, son tablier monobloc se loge aussi sous le plafond et donc aussi avec un minimum d'encombrement. Le seul reproche est son tablier qui empiète légèrement sur l’extérieur, mais sans pour autant gêner les passants si d’aventure la maison se trouve en bord de route.

Toutefois, pour réduire les risques de pincement et d’écrasement, préférez les modèles équipés de caches de protection flexibles. D’autre part, pour la sécurité de ses utilisateurs et des enfants, les bras de levier avec ressorts multiples sont fortement recommandés.

La porte de garage enroulante

Si aucun des modèles cités précédemment ne convient à la configuration de votre garage, il vous reste toujours les portes à enroulement. Cette gamme utilise exactement les mêmes principes que les stores et les volets roulants. Par l’intermédiaire de rails ses lames se déplacent verticalement pour se loger par la suite dans un coffre généralement installé au-dessus de la porte. Voici un modèle recommandé si l’objectif est de gagner ou encore d’optimiser l’espace.

Mais d’ores et déjà, une bonne porte de garage doit assurer une sécurité maximale des lieux avec des verrous anti-relèvement et anti-pincement. Un éclairage intégré ne serait également pas un luxe. Par ailleurs, une performance thermique et acoustique est également très appréciée. Quant à ses nervures et son style, c’est à choisir en fonction de l’architecture du bâtiment. Enfin, concernant son matériau, l’engouement est actuellement à l’aluminium. Le bois attire cependant toujours autant. Et pour les personnes avec un petit budget, le PVC reste très abordable.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire - Racontez votre expérience !

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Votre commentaire

Code de sécurité à copier/coller : BurPmN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture