Comment nettoyer une vieille moquette ?

Date : 09/07/2013 - Catégorie : Entretien de la maison

Cette page provient du site Bricoleurpro.com
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.bricoleurpro.com/dossier-18-nettoyer-vieille-moquette.html

Comment nettoyer une vieille moquette ?

La moquette a encore du succès : facile à poser, confortable, elle présente néanmoins l’inconvénient d’être moins facile à nettoyer, et nécessite, dans l’idéal, un entretien régulier. Mais franchement, qui prend la peine de laver sa moquette à fond chaque année ?

Pourquoi est-il important de la nettoyer ?

Et pourtant, un nettoyage complet à une fréquence raisonnable est fortement préconisé, en raison de la sensibilisation aux acariens que la moquette peut provoquer si on la laisse "s’infecter". En effet il s’agit d’un revêtement qui, comme tout support textile (canapé, etc.) prend énormément la poussière et constitue un nid idéal pour ces habitants microscopiques, créant un environnement propice au développement d’allergies, qui elles mêmes peuvent aller jusqu’à entraîner l’asthme. Le phénomène se rencontre chez des personnes qui n’y ont jamais été sensibilisées auparavant, et peut tout particulièrement être déclenché chez les enfants et adolescents.

Comment procéder ?

Outre l’intérêt esthétique d’un lessivage de sa moquette, car celle-ci, surtout claire, a aussi le défaut d’être salissante, il faut donc penser à la nettoyer avec des produits adaptés qui éradiqueront les acariens et éviteront qu’ils n’y reviennent aussi vite qu’ils auront disparu : d’abord, un dépoussiérage est nécessaire toutes les semaines, comme pour le reste de la maison. Le nettoyage à la vapeur et le lessivage, eux, peuvent (et devraient !) être effectués tous les mois. Quant au nettoyage complet à base de rayons UV ou de produits forts qui éradiquent les acariens, il est bien de l’envisager à raison d’une à deux fois par an, mais attention à ne pas vous intoxiquer non plus avec ces produits très très chimiques à utiliser avec grande prudence et beaucoup de précautions.

Méthodes douce

Hormis ces méthodes qui requièrent la location d’une machine ou l’intervention d’un professionnel (environ 50€) il est suffisant dans le cadre d’un entretien quotidien de lessiver sa moquette, dès que faire se peut, avec… du vinaigre blanc ou de l’eau gazeuse ! On peut aussi, comme mentionné plus haut investir dans un nettoyeur vapeur, ce dernier ayant l’atout de n’utiliser aucun produit chimique.

Pour les taches plus coriaces, il existe un détachant simple et naturel que tout le monde peut réaliser chez soi : une demi-tasse de vinaigre blanc et deux cuillères à soupe de sel. Le sel absorbe ; il n’y a plus qu’à rincer et, si la tache persiste, tamponner avec 50/50 d’eau gazeuse et de vinaigre blanc. Ces astuces sont efficaces pour le café, le vin, l’urine d’animaux...

Autrement, pour un nettoyage en profondeur "maison" étaler du bicarbonate de soude sur la moquette, laisser agir 1 h puis frotter avec un balai brosse pendant 5 à 10 min : reste à passer l’aspirateur et votre parterre fera peau neuve, vous serez bluffés !

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre