Pourquoi les rongeurs (rats, souris) semblent plus présents à Paris ? Quels risques ?

Date : 27/12/2018 - Catégorie : Bric-à-brac et petit bricolage

Cette page provient du site Bricoleurpro.com
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.bricoleurpro.com/dossier-253-rongeurs-paris.html

Les rongeurs, et en particulier les rats, ne sont pas plus nombreux aujourd’hui à Paris. Ils sont, en revanche, plus visibles car, bien adaptés au milieu urbain, ils n’hésitent plus à sortir des égouts et des caves pour aller se nourrir dans la rue, les parcs et les jardins. De la même manière, ces rongeurs n’hésitent plus à investir les locaux professionnels ou les greniers des Parisiens.

Pourquoi les rongeurs (rats, souris) semblent plus présents à Paris ? Quels risques ?

Les raisons de la présence de rongeurs à Paris

Une grande capacité d’adaptation au milieu urbain

Depuis plusieurs années, les rats (mais aussi les souris) ne se cachent plus à Paris. Il n’est pas rare de les voir déambuler dans la rue, près des ordures notamment, ou dans les parcs publics. On pensait qu’il vivait tranquillement dans les égouts pour sortir de temps en temps pour trouver leur nourriture. Mais le rat, notamment, est un animal qui s’adapte très vite hors de son habitat privilégié. Le milieu urbain représente pour lui un véritable garde-manger, mais aussi un endroit où il peut facilement trouver des caches pour dormir. Il s’habitue rapidement à son nouvel environnement et s’y installe sans crainte.

Des poubelles garde-manger à portée des rongeurs

Avec la menace terroriste et l’instauration du plan Vigipirate au début des années 2000, la ville de Paris, comme d’autres, a opté pour une adaptation du mobilier urbain dont les poubelles disposées dans les rues. Celles-ci sont depuis constituées de sacs plastiques transparents pour mieux déceler des objets suspects type explosifs. Or, ces sacs sont très faciles à déchirer pour les rats qui y trouvent facilement de quoi se remplir l’estomac.

La ville de Paris pointe aussi les incivilités de personnes qui, plutôt que d’utiliser les poubelles mises à leur disposition, jettent leurs restes de repas sur les pelouses des parcs ou dans les caniveaux par exemple. Certains commerçants aussi, comme les restaurateurs, ne jouent pas le jeu en n’utilisant pas de poubelles hermétiques, laissant à la portée des rats des sacs-poubelles remplis de victuailles. Une aubaine pour ces rongeurs !

Une prolifération facilitée par la hausse des températures

Avec le réchauffement climatique et des hivers de moins en moins froids, toutes les conditions sont réunies, à Paris mais aussi dans toute la France, pour que la reproduction des rats ne soit pas ralentie. Une des raisons de leur prolifération, d’autant que ce rongeur peut avoir jusqu’à une centaine de petits par an.

Les crues plus fréquentes de la Seine sont aussi à l’origine de la présence de plus en plus de rats dans les rues de Paris. Elles entraînent en effet l’inondation des caves, habitats naturels du rongeur qui remonte à la surface de la ville à ces moments-là.

Comment éradiquer ces rongeurs ?

La mort-aux-rats, poison efficace et le plus souvent utilisé pour éradiquer ces rongeurs, ne doit pas être répandu n’importe comment. Ce raticide doit être placé dans des boites. Mais le rat, animal intelligent, s’adapte et sait qu’il ne doit pas rentrer dans ces pièges.

La ville de Paris mène régulièrement des campagnes de dératisation mais elles servent souvent plutôt à déplacer le problème plutôt qu’à éradiquer efficacement ces rongeurs. De plus, si les lieux et bâtiments publics font l’objet de ces campagnes, il n’en est pas de même des propriétés privées, rendant ainsi l’éradication des rats moins efficace. Pourtant, des sociétés se sont spécialisées dans cette activité pour détruire ces rongeurs encombrants autant chez les particuliers, que chez les professionnels. Il est ainsi possible d’envisager une dératisation à Paris avec Docteur Nuisibles dont les équipes d’experts interviennent autant dans une situation d’urgence, c’est-à-dire lorsque l’infestation est d’ampleur, que pour trouver des solutions efficaces et durables après un diagnostique précis de la situation.

Les risques et maladies occasionnés par les rongeurs

Certaines maladies sont connues pour être transmissibles par les rongeurs, et notamment les rats. C’est le cas de la peste, heureusement une maladie très peu répandue de nos jours. Ce sont en fait les puces qui prolifèrent sur les rats qui, à l’origine, la transmettent au rat, qui, à son tour, peut la véhiculer chez l’homme. Le rat, comme d’autres animaux, peut aussi être porteur dans ses urines d’une maladie bactérienne appelée la leptospirose. Si elle n’est pas mortelle dans la plupart des cas, cette maladie peut toutefois occasionner des complications importantes et elle progresse actuellement en France. La salmonellose, des verts comme le ténia, la teigne et d’autres virus peuvent également être transmis à l’homme par les rongeurs, et en particulier par le rat, via notamment la contamination d'aliments souillés par l'urine ou les déjections de ces rongeurs.

Outre les problèmes sanitaires que peuvent occasionner les rongeurs, ils sont aussi à l’origine de dégâts et en particulier d’incidents électriques car ils rongent les fils conducteurs de ces installations. De la même manière, ces rongeurs s’attaquent aux câbles utilisés dans les installations pour le téléphone ou Internet par exemple, pour les manger ou pour user leurs dents qui poussent en continu.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre