Pose d'enrobé autour de sa maison : conseils, devis et prix au m²

Date : 17/04/2019 - Catégorie : Jardin et extérieur

Cette page provient du site Bricoleurpro.com
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.bricoleurpro.com/dossier-290-enrobe.html

Pose d'enrobé autour de sa maison : conseils, devis et prix au m²

L’enrobé est un revêtement très fréquemment utilisé par les particuliers et les professionnels souhaitant aménager leur extérieur. Ce matériau est bien plus esthétique aujourd’hui qu’il ne le fut, car on a remplacé le goudron par le bitume qui se décline en différents coloris. On obtient de belles finitions, unies ou graphiques, permettant de créer allées, terrasses et parkings en harmonie avec les bâtiments. Voyons de plus près les critères de choix d’un enrobé bitumeux, ses avantages et ses inconvénients ainsi que les tarifs au M² que l’on peut obtenir, en fonction de son projet, grâce à un devis en ligne, gratuit et sans engagement.

Qu’est-ce que l’enrobé bitumeux ?

L’enrobé bitumeux n’est pas utilisé que pour recouvrir nos réseaux routiers et autoroutiers. Il trouve aujourd’hui sa place chez le particulier qui souhaite aménager les abords de sa maison et créer des allées en dur. Il fait même parfois partie des prestations proposées par des spécialistes de l’aménagement paysager.

Quel que soit le type d’enrobé souhaité, sa composition de base est toujours la même : ce n’est autre qu’un mélange de granulats de graviers et de sable amalgamés et stabilisés par un liant bitumeux. Les variantes sont simplement obtenues en modifiant la proportion des différents composants, ce qui impacte directement la densité de l’enrobé. On obtient ainsi des différences au niveau :

Il est préférable d’opter pour un enrobé absorbant suffisamment perméable pour absorber les eaux pluviales. Cela permet d’éviter le ruissellement des eaux, voire les flaques qui s’accumulent en cas de période particulièrement pluvieuse. C’est lui qui, sur les routes et autoroutes, limite les risques d’aquaplaning. Son prix est d’environ 55 €/M².

Les différents types d’enrobés

Le consommateur dispose d’un large choix d’enrobés.

Deux autres types d’enrobés sont plus particulièrement réservés au domaine du BTP, à savoir :

Ces deux derniers types d’enrobage ne se prêtent pas vraiment à l’aménagement du tour d’une maison.

Enrobé à chaud et enrobé à froid : kezako ?

Il s’agit des deux techniques de pose d’enrobé possibles.

Enrobé à chaud

La pose est effectuée alors que l’enrobé est à une température de plus ou moins 180°C. Cette technique de pose complexe permet d’obtenir un revêtement extérieur extrêmement résistant dans le temps. Mais elle implique une période de séchage assez longue durant laquelle il ne faut ni rouler, ni marcher sur le revêtement afin que sa surface soit par la suite parfaitement lisse, exempte de toute ornière ou trace de pas.

Enrobé drainant, grave bitume, enrobé coloré mais aussi béton bitumeux sont tous des enrobés à chaud.

Enrobé à froid

Cette technique d’étalement classique convient à la grave-émulsion et à l’enrobé dit à froid. Elle est bien moins complexe que la précédente et donc plus économique. Etalé à température ambiante, le revêtement extérieur présente une moindre résistance comparativement à l’enrobé à chaud d’autant que son épaisseur est également plus fine. Toutefois, c’est une solution qui convient parfaitement à la création d’allées ou bien pour combler trous et fissures sur une allée déjà existante.

Enrobé : les avantages

Selon son type, l’enrobé présente de nombreux avantages, ce qui explique son succès grandissant.

Il est possible de créer un aménagement extérieur personnalisé en optant pour des enrobés de différents coloris ou en jouant la carte des contrastes entre un enrobé sombre et des bordures blanches par exemple qui soulignent avec raffinement la courbe élégante d’une allée.

Ce revêtement extérieur est une solution pratique pour faciliter les déplacements dans le jardin, notamment par temps pluvieux. Avec l’enrobé, on ne patauge plus dans la boue.

Enrobé : les inconvénients

Les fondus de bricolage risquent d’être quelque peu frustrés car l’enrobé ne peut être posé que par un professionnel. En effet, cela nécessite un vrai savoir-faire mais aussi du matériel spécifique.

Quant à la durée de vie d’un enrobé, elle se limite à une douzaine d’années tout au plus pour les moins résistants et peut atteindre vingt ans pour certains autres. Après ce laps de temps, il est nécessaire de remplacer par un nouvel enrobé l’ancien bitume défraîchi et plus ou moins abîmé.

Il est recommandé de se renseigner auprès d’une entreprise spécialisée sur la longévité d’un enrobé, car elle dépend bien sûr du type de revêtement bitumé que l’on souhaite faire étaler chez soi. Elle est également en partie liée aux conditions d’usage mais aussi climatiques.

Pose d’enrobé autour de la maison : que dit la loi ?

Le maître d’ouvrage doit se renseigner auprès de la mairie de sa commune avant de faire goudronner son allée qui aboutit sur une voie publique. Par exemple, une demande préalable de travaux peut être déposée au service concerné si l’on projette de goudronner une place de parking. Cela n’est pas obligatoire mais vivement recommandé. Attention toutefois si l’on est tenu par une obligation de servitude, cette dernière étant régie par le Code Civil (art. 637, 686 et autres selon les cas).

La réglementation en matière de goudronnage évoluant sans cesse, le consommateur a tout intérêt à se renseigner soit auprès de sa mairie, soit auprès de l’entreprise spécialisée parfaitement informée des dispositions à prendre dans ce cas précis.

Budget à prévoir pour poser un enrobé ?

Le budget à consacrer à la pose d’un enrobé dépend du type de revêtement choisi, de la surface à recouvrir, de la complexité liée à la technique de pose – qui dépend elle-même du dosage de l’enrobé. Mais le prix dépend également du matériel utilisé et des difficultés d’accès que peut rencontrer le professionnel sur le chantier. De plus, le tarif tient compte de l’ampleur des travaux de préparation de la zone concernée : étude du terrain, terrassement, abattage d’arbres gênants, etc.

Le prix de l’enrobé seul est de plus ou moins 120 € la tonne. A titre indicatif, pour recouvrir une surface de 50 M² avec une épaisseur d’enrobé de 5 cm, il est nécessaire de commander 5 tonnes d’enrobé. Le prix à la tonne varie en fonction du type de revêtement. Il faut savoir en tout cas qu’une TVA réduite est applicable, sous conditions, sur certains travaux d’aménagement paysager.

Rien ne peut être plus précis qu’un devis enrobé puisque pour l’établir, le spécialiste étudie toutes les conditions liées au chantier. Il peut être utile de demander plusieurs devis pose d’un enrobé afin de comparer les prix – à qualité égale bien entendu - et de faire jouer la concurrence.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre