Quelles solutions pour se débarrasser des fourmis de façon naturelle et écologique ?

Date : 14/06/2019 - Catégorie : Entretien de la maison

Cette page provient du site Bricoleurpro.com
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.bricoleurpro.com/dossier-300-solutions-debarrasser-fourmis.html

Quelles solutions pour se débarrasser des fourmis de façon naturelle et écologique ?

Rien n’est plus désagréable que de retrouver un nid de fourmis dans les placards de la cuisine. Boîte à sucre, paquets de gâteaux ou de bonbons et autres victuailles les attirent. Il faut donc agir vite, mais pas avec n’importe quel produit. On oublie les insecticides aussi dangereux pour notre santé que pour la planète, mais on fait main basse sur toutes les solutions anti-fourmis naturelles et écologiques.

Pourquoi privilégier les solutions naturelles contre les fourmis ?

La planète en a sa claque de devoir subir la pollution que nous lui infligeons et dont nous faisons aussi les frais d’ailleurs. Itou avec les produits chimiques en tout genre qui nous permettent d’éliminer les petites bestioles qui, parfois, grouillent dedans autant que dehors. D’ailleurs, nous traitons tellement tous azimut que nos habitations sont bien plus polluées que l’extérieur. C’est dire !

Certes, subir régulièrement les colonies de fourmis n’est pas vraiment agréable, et il est légitime de vouloir les éradiquer, ou au moins les éloigner de notre petite bulle (jardin/maison, balcon/appartement). Mais dans ce cas, on agit avec quelques égards en n’utilisant que des solutions anti-fourmis naturelles qui respectent l’environnement.

La craie, un super répulsif à fourmis

La craie n’a pas son pareil pour créer un barrage infranchissable par les fourmis. Elle est très facile à utiliser puisqu’elle ne nécessite aucune préparation particulière. Il suffit en effet de tracer un ou deux traits de craie au sol, sur la terrasse, l’allée, le balcon ou bien devant le seuil de la maison et sur les bords de fenêtres pour empêcher l’intrusion des fourmis. C’est radical. Après une bonne pluie, il faut bien entendu réitérer l’opération car la craie s’efface tout simplement à l’eau.

Le savon noir pour éradiquer les fourmis

Multiusage, le savon noir est l’inconditionnel au jardin comme à la maison car c’est, entre autres, l’ennemi des fourmis mais aussi des cochenilles ou encore des pucerons. Pour éliminer définitivement les fourmis, il est nécessaire de diluer le savon noir dans de l’eau bouillante selon le dosage indiqué par le fabriquant, en clair sur l’emballage. Il suffit ensuite de verser ce mélange encore très chaud sur le nid de fourmis ou la colonie.

Le bicarbonate de soude pour éloigner les fourmis

L’hydrogénocarbonate de soude ne coûte que quelques euros et rend bien des services sans causer de tort à l’environnement. Déposer cette poudre blanche sur le passage des fourmis suffit à les voir déguerpir en peu de temps.

L’écorce de citron contre les nids de fourmis

L’acidité du citron ne plaît guerre aux fourmis. On peut déposer des zestes sur leur nid et y verser le jus d’un citron pressé.

Les feuilles fraîches de basilic pour déloger naturellement les fourmis

On fait d’une pierre deux coups avec le basilic en pot puisqu’il est aussi efficace contre les fourmis que délicieux en cuisine et vertueux pour notre santé. Si nous en apprécions sa saveur et son odeur, c’est loin d’être le cas de ces hyménoptères. Quelques feuilles déposées judicieusement sur le passage des fourmis suffisent à les faire fuir.

La glu pour protéger les arbres fruitiers contre les fourmis

C’est dommage de renoncer à la récolte des fruits parce qu’ils sont infestés de fourmis. Pour protéger les arbres du verger on peut se procurer en jardinerie des bandes de glue à coller sur les troncs d’arbres. Cette solution naturelle empêche les fourmis de grimper jusqu’aux fruits et fait aussi barrage à bien d’autres insectes.

Le marc à café contre les fourmis

On ne jette plus les filtres pleins après avoir préparé le café mais on récupère le marc que l’on dépose tel quel au pied des végétaux. Cela permet de forcer les fourmis à s’éloigner sans toutefois les faire mourir. Le marc à café est donc une solution anti-insectes naturelle et écologique qui ne coûte finalement rien.

Les huiles essentielles pour chasser les fourmis

Des huiles essentielles dans l’eau de lavage des sols désodorisent la maison et empêchent les fourmis d’envahir les lieux. On obtient de bons résultats avec l’huile essentielle de lavande vraie (80 gouttes d’HE de lavande pour 10 litres d’eau bien chaude).

Les fourmis n’aiment pas non plus l’odeur de :

On peut en déposer quelques gouttes tout simplement auprès des fenêtres et des portes pour éloigner les fourmis.

Fourmis, mieux vaut prévenir que guérir !

On peut commencer par adopter des attitudes préventives afin de ne pas avoir à se battre contre des colonies de fournis qui envahissent autant le jardin que la terrasse, le balcon et les placards de la cuisine.

Certaines espèces de fourmis se nourrissent du miellat que déposent les pucerons sur les végétaux, au point qu’elles en élèvent pour profiter pleinement de cette substance. Il est donc nécessaire de recourir tout d’abord à un antipuceron naturel et écologique afin de ne pas encourager l’installation de ces fourmis.

C’est le cas du savon noir et de l’ail écrasé que l’on mélange à de l’eau. Il suffit ensuite d’en pulvériser les plantes pour venir à bout des pucerons. Quant au marc à café directement saupoudré au pied des végétaux infestés donne un excellent résultat contre pucerons, fourmis mais aussi contre les escargots et il éloigne également les chats de façon tout à fait naturelle.

Dans la cuisine, mieux vaut ne laisser aucun produit d’épicerie en sachet plastique car les fourmis parviennent à les percer. L’idéal est de tout entreposer dans des bocaux en verre à bouchon hermétique ou dans des boîtes en fer qui ferment parfaitement. C’est efficace pour protéger la nourriture contre les fourmis, c’est beaucoup plus déco que des sachets et cela réduit nos déchets.

Déloger les fourmis, oui mais sans excès

La fourmi joue un rôle important au jardin. Elle participe activement à la pollinisation, aide les vers de terre à aérer la terre et élimine de nombreux parasites dont elle se nourrit. C’est pourquoi il n’est pas toujours justifié d’éradiquer une fourmilière. Avant d’agir, même si l’on a recours à des solutions anti-fourmis naturelles, il faut tout d’abord faire preuve de bon sens car ça, c’est écologique.

On n’intervient donc que si les petites bêtes envahissent terrasse, balcon et maison, ou si les fruits, légumes et fleurs du jardin sont vraiment colonisés. N’oublions pas que les abeilles ont subi l’assaut des pesticides et autres produits ravageurs pendant quelques décennies, et on voit aujourd’hui le résultat déplorable sur les écosystèmes. Donc, se débarrasser des fourmis, ok mais avec modération !

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre